Sénateurs du groupe CRC
La page Facebook des sénateursSuivez nous sur twitter @presse_crcsenat
Loupe
Recherche avancée
  • Mediatheque
Très bonne question ! Réponse dans leur déclaration officielle, un texte qui définit leur ligne de conduite parlementaire et où les sénateurs du groupe CRC-SPG expliquent notamment quel rôle ils entendent jouer au sein de la nouvelle majorité sénatoriale.
Procédures définies par le règlement interne du Sénat, les rappels au règlement permettent aux sénateurs d’intervenir à l’ouverture de la séance publique sur un sujet particulier de leur choix, en lien avec l’actualité ou le débat en cours.

EMPLOI, SALAIRES ET RETRAITES

L’autoritarisme du pouvoir exécutif et de sa majorité porte un grave coup à la démocratie parlementaire

Réforme des retraites

Par Nicole Borvo Cohen-Seat / 26 octobre 2010

Ce rappel au règlement porte sur l’organisation de nos travaux. Je ne reviendrai pas sur la façon dont la discussion de ce projet de loi de réforme des retraites, injuste et impopulaire, a été émaillée de coups de force et de manœuvres destinés à accélérer l’adoption de ce texte.

La procédure accélérée a été engagée et, à l’Assemblée nationale, se sont produits les coups de force que l’on sait. Toutefois, je m’en tiendrai à ce qui s’est passé ici.

Au Sénat, dès le début de nos travaux, la discussion de 300 amendements – ceux qui visaient à présenter les propositions alternatives de l’opposition, notamment du groupe CRC-SPG, sur un autre financement taxant les revenus financiers et particuliers – fut réservée à la fin du débat. Ensuite, la priorité fut demandée sur les articles 4, 5 et 6 du projet de loi concernant les bornes d’âge et la durée de cotisation, pour tenter de prendre de vitesse le mouvement social, quitte à ôter toute cohérence à la discussion du texte.

Plus tard encore, le vote bloqué, en vertu de l’article 44, alinéa 3, de la Constitution, fut imposé au Sénat pour clore au plus vite le débat, empêchant au passage toute discussion et tout vote sur les propositions précédemment réservées.

Enfin, la majorité sénatoriale, qui n’a pas été très prolixe durant la discussion, est sortie de son mutisme en conférence des présidents – c’était hier – pour violer expressément le règlement afin d’empêcher toute intervention sur les articles du texte issu de la commission mixte paritaire.

Pourtant, l’article 42, alinéa 7, de notre règlement prévoit expressément le droit d’intervention sur article, à quelque stade que ce soit de l’examen d’un projet ou d’une proposition de loi. L’article 42, alinéa 12, derrière lequel la majorité sénatoriale tente de s’abriter, ne concerne que la question du vote, ce dernier étant unique sur le texte issu d’une CMP.

Certes, chers collègues siégeant sur les travées de droite de cet hémicycle, vous êtes majoritaires au sein de la conférence des présidents, mais cela ne vous autorise pas à ne pas respecter les textes que vous avez vous-mêmes validés. Ce énième coup de force masque mal une volonté de précipiter un débat qui met en mauvaise posture le Président de la République, puisque celui-ci a maintenant l’opinion contre lui.

Avec les membres de mon groupe, je m’oppose donc solennellement à l’autoritarisme du pouvoir exécutif et de sa majorité, qui porte un grave coup à la démocratie parlementaire


INSTITUTIONS, ELUS ET COLLECTIVITES TERRITORIALES : Une procédure qui court-circuite radicalement le Parlement

Recours aux ordonnances et aux décrets

Par Eliane Assassi / 7 janvier 2014

JUSTICE ET POLICE : La France doit obtenir sans délai la libération de M. Condamin-Gerbier

Lutte contre la fraude fiscale et procureur de la République financier

Par Eric Bocquet / 17 juillet 2013

EDUCATION ET RECHERCHE : Ce jeu de chaises musicales n’est pas acceptable

Suppression de postes d’assistants d’éducation

Par Thierry Foucaud / 25 juin 2013

INSTITUTIONS, ELUS ET COLLECTIVITES TERRITORIALES : Quel est votre objectif, madame la ministre, avec la mutualisation des services que vous évoquez ce matin dans la presse ?

Modernisation de l’action publique territoriale et affirmation des métropoles

Par Christian Favier / 31 mai 2013

INSTITUTIONS, ELUS ET COLLECTIVITES TERRITORIALES : Le Sénat ne peut être ainsi méprisé une nouvelle fois

Premier volet de la réforme de décentralisation

Par Eliane Assassi / 16 mai 2013

EMPLOI, SALAIRES ET RETRAITES : Quand le gouvernement vient au secours du MEDEF...

Sécurisation de l’emploi

Par Brigitte Gonthier-Maurin / 17 avril 2013

EMPLOI, SALAIRES ET RETRAITES : Quelque 550 emplois industriels sont menacés

Raffinerie Petroplus

Par Thierry Foucaud / 9 novembre 2011

EDUCATION ET RECHERCHE : Vous refusez de débattre, les citoyens jugeront

Scolarité obligatoire à 3 ans

Par Brigitte Gonthier-Maurin / 3 novembre 2011

EDUCATION ET RECHERCHE : Redonnons ses lettres de noblesse à l’école maternelle

Scolarité obligatoire à 3 ans

Par Michel Le Scouarnec / 3 novembre 2011

Version imprimable de cet article
envoyer l'article par mail
Decor
Nicole BORVO COHEN-SEAT
Ancienne sénatrice de Paris

Ancienne présidente du groupe CRC

Membre de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d’administration générale

Elue le 24 septembre 1995, sénatrice jusqu’au 19 septembre 2012

Decor
  • lundi 28
    16h00 : Accessibilité pour les personnes handicapées
  • mardi 29
    09h30 : Questions orales au gouvernement
  • 14h30 : Réexamen d’une condamnation pénale définitive
  • 18h30 : Encadrement des stages
  • mercredi 30
    14h30 : Gestes de premiers secours dans la préparation du permis de conduire
Intranet
Haut de page