10 séries sorties cette année à rattraper pendant vos vacances

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

« Pam & Tommy » (DISNEY+)

« Pam & Tommy » (DISNEY+)

A la fin des années 1990, alors qu’Internet en était encore à ses balbutiements, une vidéo sulfureuse enflamme le Web. Il s’agit d’une sex tape mettant en scène Pamela Anderson, alors actrice star de la série « Alerte à Malibu », et son mari, Tommy Lee, le batteur du groupe de rock Mötley Crew… Comment des extraits de leur histoire d’amour se rencontrent en ligne ? Les deux principaux partis ne savent pas. Ils finiront par découvrir que cette mauvaise blague est l’œuvre d’un menuisier qui a récemment travaillé sur leur maison. Adoptant une imagerie pop, trash et absurde (on se souvient de la scène de dialogue hilarante entre Tommy Lee et sa bite), cette série satirique, basée sur une histoire vraie, dénonce habilement notre obsession bizarre des stars et de leur vie personnelle avant tout coupable d’avoir aimé trop, Pamela Anderson est réhabilitée ici, ce qui ne nous laisse pas tomber.

« Severance » (APPLE TV+)

« Severance » (APPLE TV+)

En arrivant au siège de leur entreprise, les employés de Lumon Industries subissent un processus de dissociation – « separation » en anglais – de lavage de cerveau pour s’assurer qu’ils ne se souviennent pas de ce qui s’est passé, dans leur vie privée. Avant de rentrer chez vous, recommencez. Mais cette fois, cette méthode fantaisiste leur fait oublier ce qui se passe sur leur lieu de travail… Animée par un casting au top (Adam Scott, Christopher Walken, Patricia Arquette…) et réalisée avec une incroyable précision par Ben Stiller, la série dystopique This , sorte de critique acerbe du monde du travail et des dérives du capitalisme, est à la fois impressionnante et effrayante.

« Yellowjackets » (MYCANAL)

« Yellowjackets » (MYCANAL)

© 2021 Creative Engine Entertainment, Entertainment One Kailey Schwerman

En 1996, l’équipe féminine de football du New Jersey, surnommée la « Yellow Jacket », se qualifie pour participer au tournoi national. La dernière fois que c’est arrivé à Seattle, les adolescents ont été obligés de prendre un avion pour s’y rendre. En survolant la forêt dense, l’avion a basculé. La collision est inévitable. De nombreux joueurs s’en sont sortis indemnes, mais à quel prix ? Isolé et sans ressources, le groupe tentera de survivre dans ce lieu hostile. Quitte à laisser au placard quelques principes de base de la vie… Ode aux années 90, bande originale comprise, la série se présente comme une sorte de version girl band de « Her Majesty of the Flies », avec un soupçon de « Big Little Lies » ajouté au mix, a l’intelligence de dénicher les incroyables Juliette Lewis et Christina Ricci, que nous étions ravis de retrouver.

« Winning Time: The Rise of the Lakers Dynasty » (OCS)

« Winning Time: The Rise of the Lakers Dynasty » (OCS)

© 2022 Home Box Office, Inc. Le droit d’auteur est protégé par la loi. HBO

Dès la première seconde, un homme grossier a prévenu : « Seuls le sexe et le basket m’ont fait croire en Dieu. Il est Jerry Buss. Dévêtu et brillant de chaînes en or, cet homme d’affaires américain est connu pour avoir dirigé l’équipe de basket des Los Angeles Lakers de 1979 à 2013 (l’année de sa mort). Derrière ce personnage outrancière se cache un génie du marketing qui sait aussi transformer son sport en divertissement de masse. C’est l’histoire de lui et de son incroyable équipe de rêve, amenée par le brûlant Magic Johnson, offerte par « Winning Time ». Aux commandes du projet, un certain Adam McKay. Comme à son habitude, le réalisateur visionnaire du film « Don’t Look Up » et de la série « Succession », s’emploie à restituer l’atmosphère d’une époque. Ici, le Los Angeles des années 1980, le soleil brûlant, les personnages funky, poilus et désordonnés… Une plongée hypnotique dans une ère de spectacle, d’argent et de racisme banal.

« Drôle » (NETFLIX)

« Drôle » (NETFLIX)

Loin de « Dix pour cent » et de son agent vedette, l’animatrice Fanny Herrero cherche à dresser le portrait d’Aïssatou, Apolline, Nézir et Bling, quatre comédiens venus d’horizons différents. Cependant, ne vous attendez pas à rire. L’important ici est de mettre en scène un univers d’humour cruel, où les rêves se transforment trop souvent en déceptions. On adore cette série, bien écrite et réalisée par un jeune acteur prometteur (coup de coeur de Younès Boucif, traducteur de Nézir). Dommage que Netflix ait décidé de l’annuler, faute de spectateurs…

« Pachinko » (APPLE TV+)

Adaptée du best-seller éponyme de Min Jin Lee, la série « Pachinko » suit le destin de Sunja, une jeune Coréenne contrainte d’émigrer au Japon dans les années 1930, et de ses descendants, qui peinent à trouver leur place. . dans un monde qui le rejette constamment. Au-delà des fresques historiques incroyablement intéressantes qui se forment peu à peu devant nous, cette série nous offre des moments de grâce et de poésie éclair. Une belle histoire de famille pour déraciner les racines qui vous enveloppaient et ne vous quitteront plus longtemps… Absolument irrésistible.

« Moon Knight » (DISNEY+)

Sans pouvoir le prouver, Steven Grant, un employé de musée introverti, est persuadé d’avoir une crise de somnambulisme… Et comme si cela ne suffisait pas, il se met à entendre des voix. Est-ce que Steven devient fou ? Pas ! Chaque nuit, son corps est littéralement emprunté par Marc Spector, un aventurier qui peut se transformer en « Moon Knight », un ninja à la robe grise et aux yeux pétillants. Ce dernier a été mandaté par un dieu égyptien pour résoudre un grave problème dans le monde réel… Mais visiblement, rien n’allait se passer comme prévu. Oscar Isaac semble s’amuser comme un fou en jouant ce personnage méconnu de l’écurie Marvel. De notre côté, nous sommes heureux de commencer ce voyage sous acide, amusant et grisant.

« The Tourist » (FRANCE.TV et MYCANAL)

© BBC/Two Brothers Pictures/Ian Routledge

Au volant d’une voiture, un aventurier incarné par Jamie Dornan (Mister Bondage dans « 50 Shades of Grey ») est percuté par un camion en plein désert australien. Quelques heures plus tard, l’homme s’est réveillé dans la chambre d’hôpital. L’infirmier lui a demandé d’où il venait, comment il s’appelait… Impossible de répondre : il ne se souvenait de rien. Il décide alors d’aller retrouver son identité. Alors oui, bien sûr, tout le monde connaît l’action du héros amnésique. Mais passé ce sentiment de déjà-vu, on se laisse facilement emporter par cette série qui, un peu à la manière du génial « Fargo », oscille avec brio entre thriller et humour absurde. Atout incroyablement captivant d’un feuilleton télévisé, l’actrice Danielle Macdonald (« Incroyable ») est absolument géniale dans son rôle de policière maladroite et au bon cœur.

« Pistol » (DISNEY+)

Orchestrée dans les années 1970 par le génie du marketing Malcolm McLaren (co-designer Vivienne Westwood), la création de « Sex Pistol », groupe punk dont la plupart des membres ne savent même pas jouer d’un instrument, est faite de performances artistiques. L’idée derrière tout ça ? Semer le chaos dans la société britannique que la jeunesse de l’époque jugeait trop arrogante… C’est l’histoire que Danny Boyle veut raconter en six épisodes (« Slumdog Millionaire »). Paris réussis ! Il suffit de quelques minutes de visionnage pour se laisser emporter par l’ambiance « sexe, drogue et rock’n’roll ».

« Uncoupled » (NETFLIX)

Jusque-là, tout allait bien pour Michael… Il était comblé par son métier d’agent immobilier, par son appartement de rêve à Manhattan, par sa parfaite compagne… Mais quand cette dernière le laissa sans explication après dix-sept ans de vivant ensemble, Michael a été ébranlé. . Heureusement, ses amis l’ont encouragé à se calmer et à sortir. Passé la quarantaine, notre héros fait ses premiers pas sur Grindr. Sa nouvelle vie de célibataire ne lui convenait pas du tout au début, mais très vite, Michael s’est rendu compte qu’il y avait plusieurs avantages à errer seul dans la communauté gay de New York… Ta mère », Neil Patrick Harris a trouvé ici New York et de superbes costumes pour un rôle tragique coupé à sa juste valeur. Aux manettes de cette première saison, à savourer aussi vite que des petits bonbons sucrés et acidulés, l’animateur Darren Star, à qui l’on doit aussi « Sex and the City » et « Emily in Paris », montre une fois de plus qu’il n’a rien à perdre mieux que lui pour diriger la grande « rom com ».

Quelle série à ne pas rater en ce moment sur Netflix ?

  • 1 Choses étranges.
  • 2 Fiche 81.
  • 3 Sorcières.
  • 4Corée.
  • 5 Manifeste.
  • 6 ailes d’ambition.
  • 7 Nous sommes tous morts.
  • 8 tribus européennes.

Quel est le numéro 1 sur Netflix ? 1 – Squid Game, saison 1 C’est le coffret 2021 et les chiffres le prouvent ! La première saison de Squid Game a accumulé 1,65 million d’heures de visionnage, un record absolu. C’est plus du double du bien placé Bridgerton Chronicle, un autre témoignage du phénomène Squid Game.

Quelle est la série la plus regardée au monde ?

Nous vous expliquons ce classement assez particulier. C’est la série qui accompagnera le plus les Américains en 2021. « Lucifer », diffusée sur Netflix, a remporté le prix du programme original le plus regardé en streaming, indique Nielsen dans son étude*.

Quelle est la série la plus regardée au monde en 2022 ? 1- The Crown : meilleure série historique Nouvelle saison en 2022.

Quel est la série la plus regardée du monde ?

1 – Squid Game, saison 1 C’est le coffret 2021 et les chiffres le prouvent ! La première saison de Squid Game a accumulé 1,65 million d’heures de visionnage, un record absolu.