5 conseils pour entretenir son jardin en été

L’été a commencé partout en France. C’est le moment idéal pour sortir de chez vous et faire une promenade dans votre jardin. Un bon entretien est essentiel si vous souhaitez avoir un bel espace extérieur. Voici 5 conseils pour prendre soin de votre jardin cet été.

1. L’arrosage, tu arrêteras de faire tous les jours

1. L’arrosage, tu arrêteras de faire tous les jours

Contrairement à la croyance populaire, arroser tous les jours n’aide pas vraiment votre jardin. En évitant d’arroser tous les jours, les plantes seront plus résistantes.

Chaque plante a des besoins en eau très différents. Par exemple, un rosier doit être arrosé tous les 2-3 jours. Cependant, lors de fortes chaleurs, il faut l’arroser tous les jours. Quant au jasmin, il n’est pas nécessaire de l’arroser tous les jours. Des arrosages fréquents et généreux suffisent pour conserver cette plante grimpante au parfum très subtil.

Cela vaut également pour le potager. Les courgettes doivent être arrosées 2 à 3 fois par semaine dans des conditions météorologiques normales. Ce légume doit être bien trempé. En revanche, les fraises sont plus sensibles à l’approvisionnement en eau. Ils ont besoin d’un arrosage régulier, mais très peu.

Les besoins en eau sont différents, tout comme l’irrigation ! L’eau doit être versée à la base des plantes. Il faut éviter d’arroser les feuilles ! En les mouillant, les risques de développer des maladies augmentent. Quand il fait chaud, ils peuvent brûler au soleil.

De plus, nous ne devons pas négliger la culture de la terre. Le binage permet à l’eau de mieux pénétrer.

En période de chaleur extrême et constante, voire de canicule, l’arrosage doit se faire complètement lorsque la température est la plus basse : à l’aube ou la nuit. Dans ces cas, vous pouvez arroser vos plantes tous les jours en prenant soin de ne pas les inonder d’eau.

2. L’engrais, tu n’oublieras pas

2. L’engrais, tu n’oublieras pas

L’engrais est important pour le sol du jardin, en particulier pour sa pelouse. Si vous remarquez, depuis quelques jours, l’apparition d’herbe jaune dans certaines zones de votre jardin, il est temps de faire du regarnissage :

Arrosez régulièrement et laissez la nature suivre son cours !

3. Ta pelouse, tu tondras moins

3. Ta pelouse, tu tondras moins

Avoir un bon jardin, c’est généralement comme une pelouse bien tondue, comme les greens de golf. Malheureusement, cette pratique nuit à la biodiversité.

L’an dernier en avril, l’organisation britannique Plantlife incitait les Anglais à réduire le trajet de la tondeuse pour que plantes et fleurs s’épanouissent. Et pour cause, les pelouses sont de véritables habitats pour la biodiversité. Une pelouse mal drainée permet aux insectes de se nourrir et aux abeilles de se nourrir des fleurs qui y poussent.

Cette petite action peut permettre, selon l’organisation, de nourrir de nombreuses abeilles et abeilles chaque jour. Quand on sait que le nombre d’abeilles a considérablement diminué ces dernières décennies, alors qu’elles sont importantes pour l’alimentation des hommes, cela nous fait sérieusement réfléchir !

Pour cela, l’organisation avait lancé une campagne de sensibilisation qui semble avoir porté ses fruits. Dans un sondage publié dans le quotidien The Guardian, 78% des personnes interrogées n’avaient pas tondu la pelouse depuis un mois, soit une augmentation de 33% par rapport à 2019.

De plus, se raser c’est du temps et de l’argent : en oubliant un peu votre machine, vous économiserez de l’électricité et du temps !

4. Les mauvaises herbes, tu n’arracheras pas systématiquement

4. Les mauvaises herbes, tu n’arracheras pas systématiquement

Les mauvaises herbes sont les préférées de nombreux jardiniers amateurs. Cependant, de plus en plus de scientifiques et d’agronomes pensent qu’il n’y a pas de mauvaises herbes, aussi appelées mauvaises herbes.

Chacun d’eux joue un rôle dans la nature. Plusieurs sont très intéressants pour le potager : certains apportent des nutriments qui manquent au sol et au développement des fruits et légumes, d’autres vont absorber les restes de particules du sol, comme l’azote.

De plus, les mauvaises herbes sont d’excellents indicateurs de la santé de votre sol. Ils sont également utilisés par les scientifiques pour surveiller la qualité des sols. Parmi les plantes bio-indicatrices :

Désherbez votre pelouse naturellement Vous n’avez pas à garder certaines herbes et plantes inesthétiques. Si vous souhaitez désherber votre pelouse, choisissez des produits naturels qui respectent l’environnement et votre santé. Vous pouvez les tirer doucement pour enlever les racines. Tout cela avant que la graine ne tombe, au risque de la voir repousser rapidement.

5. La nature, tu laisseras faire

5. La nature, tu laisseras faire

Toutes les plantes ont des fonctions biologiques spécifiques. Alors pourquoi ne pas le laisser faire son propre travail ? La nature sait se régénérer, et la coexistence de nombreuses plantes renforcera le sol de votre jardin.

De plus, l’entretien d’un jardin ne doit pas devenir une corvée. Il faut que ce soit amusant avant tout ! Mettez vos outils de jardin de côté pour profiter de l’espace extérieur de votre maison.

De plus, le jardin sauvage devient de plus en plus courant et présente de nombreux avantages :

Cependant, si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de laisser pousser la nature, vous pouvez commencer par laisser une petite partie de votre jardin en terre, et ainsi faire votre part pour préserver la diversité de la nature.

Comparez les assurances habitation

Loïs est l’auteur de cette page. Pour en savoir plus sur notre équipe éditoriale, cliquez ici.

Quelle haie sans entretien ?

Haies à faible entretien : quels arbustes choisir ?

  • 1/9 Arbustes de taille moyenne. …
  • 2/9 Opuntia. …
  • 3/9 Sucre de canne provençal. …
  • 4/9 Bambou. …
  • 5/9 Éléagne. …
  • 6/9 Le photon. …
  • 7/9 Plantes grimpantes. …
  • Socle japonais 8/9.

Quelles sont les meilleures haies ? Optez pour le laurier, le troène, l’osmanthus, l’if et le houx pour les conifères ; snowberry, forsythia, philadelphus ou wegelia pour les feuillus. Pensez également aux arbustes aux feuilles marcescentes qui garderont des feuilles colorées tout l’hiver : charme, hêtre, etc.

Quels sont les travaux de jardinage déductibles des impôts ?

Les travaux de jardinage (cueillette, désherbage, taille de haies) sont éligibles à ce crédit d’impôt mais vous ne pouvez pas réclamer plus de 5 000 € pour ces travaux de jardinage (c’est-à-dire que le crédit d’impôt est supérieur à 2 500 €).

Quelle activité agricole est déductible fiscalement en 2022 ? Quels métiers sont concernés ? Les travaux de jardinage qui sont concernés par cette réduction d’impôt sont l’entretien du potager et du jardin, la taille des haies et des arbres, le débroussaillage et le désherbage, la tonte de la pelouse…

Est-ce que l’élagage est déductible des impôts ?

�� La taxe d’élagage peut-elle être réduite ? Oui, l’élagage rentre dans le cadre des travaux qui permettent à l’employeur de bénéficier d’un crédit d’impôt, au même titre que la tonte de la pelouse par exemple.

Accueil Jardinage 5 conseils pour entretenir son jardin en été