5 conseils pour entretenir son jardin en été

L’été s’est déjà installé dans toute la France. C’est la saison idéale pour sortir de chez vous et flâner dans votre jardin. Un bon entretien est essentiel si vous voulez un bel espace extérieur. Voici 5 conseils pour entretenir votre jardin en été.

1. L’arrosage, tu arrêteras de faire tous les jours

1. L’arrosage, tu arrêteras de faire tous les jours

Contrairement aux idées reçues, arroser tous les jours n’aide pas vraiment votre jardin. En évitant les arrosages quotidiens, les plantes deviendront plus résistantes.

Chaque plante a des besoins en eau très différents. Par exemple, un rosier doit être arrosé tous les 2-3 jours. Cependant, en période de fortes chaleurs, il doit être alimenté en eau tous les jours. Quant au jasmin, il n’est pas nécessaire de l’arroser tous les jours. Un arrosage régulier et généreux suffit à entretenir cette plante grimpante au parfum très subtil.

Cela vaut également pour un potager. Les courgettes doivent être arrosées 2 à 3 fois par semaine dans des conditions météorologiques normales. Ce légume doit être bien humidifié. A l’inverse, les fraises sont plus sensibles à l’approvisionnement en eau. Ils nécessitent un arrosage régulier mais très faible.

Le besoin en eau est différent, tout comme la manière d’arroser ! L’eau doit être versée au fond des plantes. Il faut éviter d’arroser les feuilles ! Les hydrater multiplie les risques de développer des maladies. Par temps chaud, ils peuvent brûler au soleil.

De plus, il ne faut pas négliger le hachage de la terre. Le liant permet à l’eau de mieux pénétrer.

En période de chaleur extrême et persistante, voire de canicule, l’arrosage doit impérativement être effectué lorsque les températures sont au plus bas : à l’aube ou la nuit. Dans ces situations, vous pouvez arroser vos plantes quotidiennement en faisant attention de ne pas les submerger d’eau.

2. L’engrais, tu n’oublieras pas

2. L’engrais, tu n’oublieras pas

L’engrais est un élément essentiel du sol dans un jardin, notamment pour sa pelouse. Si depuis quelques jours vous constatez l’apparition d’une herbe jaune à certains endroits de votre jardin, il est temps de faire un doublage :

Arrosez régulièrement et laissez la nature suivre son cours !

3. Ta pelouse, tu tondras moins

3. Ta pelouse, tu tondras moins

Avoir un beau jardin est généralement synonyme d’une pelouse parfaitement tondue, comme les greens de golf. Malheureusement, cette pratique nuit à la biodiversité.

En avril dernier, l’association britannique Plantlife appelait les Anglais à réduire le passage de la tondeuse à gazon pour permettre aux plantes et aux fleurs de s’épanouir. Et pour cause, les pelouses sont de véritables lieux de vie pour la biodiversité. Les pelouses mal tondues permettent aux insectes de se nourrir et aux abeilles de butiner les fleurs qui y poussent.

Selon l’association, ce petit geste serait l’occasion de nourrir quotidiennement des dizaines d’abeilles et de bourdons. Quand on sait que le nombre d’abeilles a considérablement baissé ces dernières décennies alors qu’elles sont indispensables pour nourrir l’humanité, ça donne à réfléchir !

Pour cela, l’association avait lancé une campagne d’information, qui semble avoir porté ses fruits. Dans un sondage publié dans le quotidien The Guardian, 78% des personnes interrogées n’avaient pas tondu leur pelouse depuis 1 mois, soit une augmentation de 33% par rapport à 2019.

De plus, tondre c’est du temps et de l’argent : En oubliant un peu votre tondeuse à gazon, vous économisez de l’énergie et du temps !

4. Les mauvaises herbes, tu n’arracheras pas systématiquement

4. Les mauvaises herbes, tu n’arracheras pas systématiquement

Les mauvaises herbes sont l’occupation de nombreux jardiniers amateurs. Cependant, de plus en plus de scientifiques et de jardiniers s’accordent à dire qu’il n’y a pas de mauvaises herbes, aussi appelées mauvaises herbes.

Chacun d’eux joue un rôle spécifique dans la nature. Plusieurs sont très intéressants pour un potager : certains apportent les nutriments manquants au sol et au développement des fruits et légumes, d’autres vont absorber l’excès de composants du sol, comme l’azote.

De plus, les mauvaises herbes sont d’excellents indicateurs de la santé de votre sol. Ils sont également utilisés par les scientifiques pour surveiller la qualité du sol. Parmi les plantes bioindicatrices :

Désherbez votre pelouse naturellement Vous n’êtes pas obligé de garder certaines graminées et plantes que vous trouvez laides. Si vous souhaitez désherber votre pelouse, choisissez des produits naturels qui respectent l’environnement et votre santé. Vous pouvez les retirer doucement pour extraire les racines. Tout cela avant que les graines ne tombent, avec le risque de les voir repousser rapidement.

5. La nature, tu laisseras faire

5. La nature, tu laisseras faire

Toutes les plantes ont des fonctions spécifiques dans la nature. Alors pourquoi ne pas la laisser faire son propre travail ? La nature sait se renouveler, et la coexistence de plusieurs végétaux nourrira durablement le sol de votre jardin.

De plus, entretenir un jardin ne doit pas être une corvée. Cela doit rester un plaisir avant tout ! Mettez un peu de côté vos outils de jardinage pour profiter de l’espace extérieur de votre maison.

De plus, le jardin en pleine nature devient de plus en plus courant et présente de nombreux avantages :

Néanmoins, si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de laisser la nature s’étendre, vous pouvez commencer par laisser une petite parcelle de votre jardin en jachère et ainsi participer à votre échelle à la conservation de la biodiversité.

Comparez les assurances habitation

Loïs est l’auteur de cette page. Pour en savoir plus sur notre équipe éditoriale, cliquez ici.

A partir de mars, commencez à préparer votre jardin pour l’arrivée du printemps. Entre nettoyage du sol, nouvelles plantations et désherbage, vous ne vous embêterez pas !

Quelles fleurs vivaces planter en avril ?

Avril en fleurs : 10 fleurs à planter environ en avril en …

  • Le dahlia label rouge.
  • Le violet de Californie.
  • Dipladenia Diamantina.
  • Rhododendrons.
  • Plantes vivaces hautes.
  • La clématite à grandes fleurs.
  • Oranger mexicain.
  • Bambou Fargesia.

Quelles fleurs faut-il semer ou planter en avril ? Voici une sélection à voir de préférence vers la fin du mois dans une zone assez fraîche au printemps ou à l’abri : gypsophile annuel, souci et souci, œillets poétiques, lupin lion dragon, penstemon, reine daisy, tabac d’ornement, œillets, zinnia, verveine, lavatère annuelle.

Quand nettoyer le potager ?

Le grand nettoyage du potager avant l’hiver Quand les jours raccourcissent et que le temps est nuageux, c’est le moment de commencer le grand nettoyage du potager. Dans les tunnels, il peut rester des tomates : Ramassez-les, surtout si les tiges sont noires, et mettez-les au chaud.

Quand nettoyer le potager ? Vers la fin de l’hiver, il est possible de commencer à nettoyer les plantes vivaces et à prendre soin des plantes qui ont souffert du gel. Bien que la plante semble morte, taillez-la sans arracher la racine pour lui donner une chance de revenir au printemps, les surprises seront souvent au rendez-vous !

Accueil Jardinage 5 conseils pour entretenir son jardin en été