6 conseils pour obtenir facilement un crédit immobilier

Photo of author

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

Parfois, nous ressentons le désir d’avoir notre propre maison ou chambre. Pour cela, le recours à un crédit immobilier semble souvent évident. Ainsi, vous comparez différents prix et négociez. Cependant, la discussion ne s’arrête pas là, puisque vous devez également négocier le meilleur taux pour votre crédit immobilier. En effet, vous devriez chercher à bénéficier du plus bas possible afin de réduire la somme d’argent à verser à l’établissement prêteur. Pour cela, vous pouvez utiliser quelques conseils pour prendre le meilleur prêt hypothécaire dans les bonnes circonstances. Découvrez les 6 conseils suivants pour obtenir ce prêt facilement.

Profiter des taux d’intérêt bas et limiter au maximum la durée du prêt

Profiter des taux d’intérêt bas et limiter au maximum la durée du prêt

Depuis quelques années, le taux d’intérêt moyen des crédits immobiliers tourne autour de 3 %. Cependant, ceux-ci peuvent varier d’une institution financière à l’autre. En réalité, il existe une concurrence entre les coopératives de crédit et les banques. De ce fait, ces marques proposent différentes offres, certaines aussi intéressantes que d’autres. Renseignez-vous donc sur les politiques de crédit des différents établissements avant de choisir une offre.

Vérifiez également les assurances emprunteur liées à votre crédit immobilier avant de choisir un établissement prêteur. En effet, une banque ou une caisse qui propose une assurance prêt à haut risque vous coûtera plus cher. Aussi, sachez que plus vous remboursez longtemps votre hypothèque, plus elle pèsera lourd sur votre portefeuille. Cela se comprend aisément, puisque les établissements de crédit prennent plus de risques si la durée de remboursement s’étale sur plusieurs années.

Pour équilibrer, les organismes jouent donc sur cet aspect pour essayer d’obtenir plus d’argent si vous recevez de l’argent depuis longtemps. Alors, essayez de réduire au maximum la durée de votre prêt.

Disposer d’une situation financière et socioprofessionnelle stable

Disposer d’une situation financière et socioprofessionnelle stable

Lorsque vous faites une demande de prêt immobilier auprès d’une institution financière, celle-ci s’assurera que vous pouvez payer. Avoir une bonne situation financière augmentera vos chances d’obtenir ce crédit. Pour envoyer un signal positif, essayez de vérifier auprès de votre banque ou de votre prêteur que votre compte bancaire et votre compte courant sont dans le vert. D’autre part, la stabilité sociale et professionnelle est un facteur important à considérer lors du remboursement de votre prêt hypothécaire. Elle a compris:

Pour plus de chance, vous devriez donc vérifier et ajuster votre stabilité. Au besoin, n’hésitez pas à demander l’avis d’experts dans le domaine.

Disposer d’une épargne convaincante

Disposer d’une épargne convaincante

Les renseignements sur votre demandeur jouent un rôle important dans votre processus de demande de prêt hypothécaire. Vous obtiendrez l’agrément des établissements de crédit si vous disposez d’une épargne satisfaisante. En effet, ce dernier accepte les dossiers les plus faciles des emprunteurs qui gagnent moins, mais qui arrivent à épargner régulièrement. En revanche, ils offrent des récompenses inférieures aux clients qui gagnent beaucoup mais qui souvent ne font pas de dépôts, peut-être en raison de leur mode de vie. Pour ce faire, prenez le temps de vous constituer une importante épargne avant d’entamer votre démarche de demande de crédit immobilier.

En revanche, vous augmenterez les chances d’obtenir ce crédit, si vous souhaitez partager le risque d’impayé en apportant une contribution conséquente. Pour cela, vous pouvez décider de financer une partie de l’achat avec votre épargne. Un prêt personnel de 10% vous permet par exemple de bénéficier d’une réduction de 0,20% sur le solde de votre prêt.

Contacter un courtier en crédit immobilier et recourir à des prêts aidés

Contacter un courtier en crédit immobilier et recourir à des prêts aidés

Pour augmenter vos chances d’obtenir un prêt dans les meilleures conditions, vous pouvez faire appel à l’expertise d’un courtier en crédit immobilier. Cet intermédiaire qui travaille sur les marchés financiers saura gérer votre portefeuille pour un succès spécifique. En effet, souscrire ce crédit nécessite d’avoir un peu de connaissances sur tout ce qui touche à la gestion autour du prêt en question. Ainsi, au lieu d’essayer de gérer tout cela seul, vous gagnerez grandement à consulter ce professionnel. Il pourra comparer les institutions financières et les propositions pour vous et choisir l’offre la mieux adaptée à votre situation et à vos besoins.

De plus, le vendeur peut facilement négocier avec les établissements prêteurs et éviter certains problèmes. En plus d’un crédit immobilier, vous pouvez utiliser un prêt bonifié pour financer votre projet. Ce sont essentiellement :

Grâce à ces différents prêts bonifiés, vous pouvez obtenir au total environ 40% du montant de l’achat d’une maison ou d’un projet de construction. Cela peut faciliter l’obtention de votre prêt hypothécaire, puisque ledit prêt couvrira une bonne partie de votre prêt.

Effectuer le meilleur choix du type de taux et préparer un dossier de qualité

Effectuer le meilleur choix du type de taux et préparer un dossier de qualité

Pour un crédit immobilier, vous avez le choix entre taux fixe et taux fixe. Les taux des prêts étant assez bas ces derniers temps, vous gagnerez beaucoup en optant pour un montant fixe, puisque vous en bénéficierez pendant toute la durée du prêt. Même si la valeur réelle est inférieure à la valeur fixe, il est préférable de choisir la valeur facturée. Sans elle, le risque d’un rebond de l’inflation reste élevé.

Aussi, prévoir dans les parties du contrat la possibilité de laisser un solde important pour une valeur fixe, et ce sans payer d’autres frais. À un autre niveau, n’oubliez pas de bien préparer votre portefeuille avant de faire une demande de prêt hypothécaire. Veuillez donc compiler le fichier le plus stable possible. Il doit surtout contenir les informations suivantes :

Calculer et simuler la durée de son futur prêt immobilier

Une hausse des taux d’intérêt entraîne une baisse des prix des actifs. Le prêt vous étant plus cher si la durée de remboursement est longue, faites une simulation à l’aide du calculateur pour raccourcir au maximum la durée de votre crédit immobilier. Pour cela, calculez votre force d’endettement, calculez le montant que vous pouvez emprunter et vérifiez que la mensualité ne dépasse pas 33% de vos revenus. Ce montant de prêt est le taux moyen accepté par les banques ou les coopératives de crédit.

Cette estimation vous permettra de savoir exactement combien vous pouvez emprunter. Vous pouvez également utiliser une calculatrice hypothécaire en ligne pour faire cette évaluation. De plus, les jeunes emprunteurs sont plus susceptibles d’obtenir des prêts hypothécaires auprès des banques que les emprunteurs plus âgés ou plus âgés. En effet, les plus jeunes remboursent souvent l’intégralité du crédit immobilier, puisqu’ils peuvent encore travailler longtemps.

De plus, les jeunes peuvent profiter de nombreux prêts et bourses tels que :

N’hésitez donc pas à indiquer votre âge lors de votre demande de crédit immobilier. Sinon, assurez-vous de contracter un prêt immobilier lorsque vous avez encore le temps de rembourser votre dette.

Kévin

Je travaille dans le service des ressources humaines d’une entreprise de plus de 200 employés ! La direction me connaît 🙂

Qui peut emprunter sans apport ?

Si vous avez peu ou pas d’apport, la banque peut vous demander une caution et une garantie d’un tiers (vos parents par exemple). Ce dernier acceptera un remboursement si vous ne pouvez pas faire face. Il doit présenter un niveau de garantie suffisant pour accepter le dossier.

Est-il possible d’accorder un prêt immobilier sans apport ? Conclusion : le prêt immobilier sans apport, oui, c’est possible mais c’est difficile. Nous l’avons vu : un prêt sans apport est possible à condition d’avoir un bon portefeuille.

Quelles sont les raisons d’un refus de crédit immobilier ?

Les principaux motifs de refus d’un crédit immobilier Si le profil de votre emprunteur n’est pas stable : majorations régulières, dépenses obligatoires, inscription à la Banque de France, inscription au Fichier de Paiement des Crédits aux Particuliers (FICP), et autres.

Quelles pourraient être les raisons du refus de prêt ? Il n’y a pas de droit à la dette. Chaque établissement bancaire détermine ses critères d’acceptation des demandes de prêt. Votre banque a le droit de vous refuser un prêt si elle considère que votre capacité de paiement n’est pas satisfaisante ou que votre travail est trop risqué.

Quels sont les motifs de refus de prêt immobilier ?

Quels sont les motifs de refus d’un crédit immobilier ? Votre situation professionnelle est instable, votre gestion financière est risquée, votre solvabilité est faible, etc. Heureusement, certaines institutions ont des conditions de prêt plus faciles.