9 pays en 20 jours : cette agence de voyage propose le tour du monde le plus fou

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

MANUEL |

20/05/2022 11:25

9 pays en 20 jours : Ce voyagiste propose le tour du monde le plus fou

L’organisation de croisières aériennes est un concept proposé par l’agence Safrans du monde. Et le résultat c’est 45 000 kilomètres parcourus en moins de 2 semaines pour tout oublier, à l’autre bout de la planète.

Croisière de haut vol. Ils ont décollé de Paris le 10 mars et ont atterri au Brésil, à Bora Bora, à Singapour et dans la baie d’Halong, parmi tant d’autres merveilles du monde. En attendant, ils ont pu déguster des plats gastronomiques et boire des grands crus classés sans quitter le fauteuil du jet privé. « Ils » sont les 41 chanceux qui sont partis sur un vol affrété par Safrans du Monde.

« Cela fait dix ans que je prépare financièrement ce voyage », confie un passager de son premier vol long-courrier à un journaliste suisse. Il faut le faire car un billet coûte 39 000 euros pour les places « Club Safrans » et 62 000 euros pour la première classe.

Sur le toit du monde. Pour ce prix, vous volez en Airbus A321 neo avec wifi et une couchette la journée et dormez dans un hôtel 5 étoiles la nuit, dans des chambres d’une taille minimum de 35 m². Le voyage comprend un chef aux fourneaux (Paul Caussé) et un médecin dédié aux passagers. Vous visiterez notamment les plus grandes attractions touristiques de 20 destinations de la planète : le temple d’Angkor, le Machu Picchu, la ville de Petra ou encore l’île de Pâques… Un véritable tour du monde de 20 jours couvrant 45 000 kilomètres. Et un rêve éveillé, de quoi donner le tournis.

Flygskam contre Carpe diem. La rumeur dit que cette croisière comprendra 68 heures passées dans l’avion ou que l’attraction sera un trajet en 4×4 parmi les dunes bédouines. Mais ce qui est le plus surprenant, c’est l’empreinte carbone d’un tel voyage. D’autant que lorsque Safrans organise ces tours du monde à partir de 2016, il n’est plus le seul opérateur à organiser ce type de croisière, très en vogue pour les voyageurs de tous âges.

Loin d’être une préoccupation, l’agence n’en a pas fait le cœur de ses opérations. « Quel est le prix d’un rêve ? répond son directeur Guy Bijaoui : Peut-on [le] mesurer en kilos de carbone ? Je ne crois pas. Étonnamment, ces arguments font mouche : plus la température est élevée, plus il faut faire le tour de la planète pour admirer la merveille.