Ariège : La Commission européenne invite deux entreprises à Saverdun

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

l’essentiel

Une vingtaine de représentants de la Commission européenne ont rendu visite à deux entreprises basées à Saverdun dans l’Ariège. First Laines Paysannes, qui a pour objectif de valoriser les laines locales et les races pyrénéennes. Puis l’Hôtel des Arts, qui accueille les associations culturelles de la ville.

La Présidence française du Conseil de l’Union européenne court jusqu’au 30 juin 2022. Une occasion rare de mettre en lumière l’action de l’Europe sur nos territoires. Dans ce cadre, le 21 juin 2022, une vingtaine de représentants de la Commission européenne de Roumanie, Malte, Finlande, Chypre et Suède ont visité deux sites à Saverdun financés par des fonds FEADER de l’Union européenne. D’abord une entreprise, Laines Paysannes, puis un lieu de culture, l’Hôtel des Arts, après une réunion des directeurs des plans stratégiques nationaux de la PAC (Politique Agricole Commune).

A lire aussi :

Au salon de l’artisanat, l’Ariégeoise Olivia Bertrand présente son coton

La culture après l’agriculture

La culture après l’agriculture

Les Laines Paysannes ont été fondées en association en 2016 par Olivia Bertrand et Paul Delatour et sont devenues une coopérative d’intérêt collectif en 2018. Laines Paysannes est née de la volonté de valoriser la laine locale et les races pyrénéennes sur le territoire. « 80 % de la laine française est exportée à des prix très bas, sans transparence et sans valeur pour les agriculteurs », explique Olivia Bertrand. Là, nous avons une traçabilité et des prix stables associés aux marchés locaux. »

Les Laines Paysannes transforment 8 tonnes de laine provenant de 22 exploitations dans un rayon de 400 km autour de Saverdun. Laine soigneusement sélectionnée, triée, lavée, laissée dans sa couleur naturelle et tissée à la main, à partir de laquelle la petite entreprise de 11 salariés produit une gamme de vêtements et d’accessoires, d’éléments d’ameublement et de fils pour les professionnels. .

La visite s’est ensuite poursuivie à l’Hôtel des Arts, une réalisation de la commune de Saverdun, également soutenue par des fonds européens. « Le dossier a été monté à partir d’un hôtel particulier abandonné au cœur de la ville, a rappelé le maire Philippe Calleja. La municipalité l’a acheté au premier refus pour empêcher un promoteur d’y construire 60 appartements. On s’est dit que c’est complètement déraisonnable, que ce n’est pas à l’échelle du village. En parallèle, Saverdun avait besoin d’un lieu culturel, nous avons donc pensé le donner aux associations culturelles de la ville. »

A lire aussi :

La laine sous toutes ses formes aux Laines paysannes à Saverdun

Soutenu par l’Europe à hauteur de 200 000 euros, soit 20 % d’un budget d’un million d’euros, l’Hôtel des Arts a enfin vu le jour il y a six ans et abrite aujourd’hui plusieurs écoles associatives ainsi que le producteur de spectacles Le Chat bleu.

Comment raconter des faits ?

Comment raconter des faits ?
  • A lire aussi :
  • Olivia Bertrand lance un projet « Peasant Wool ».

Deux exemples, s’il le faut, de l’aide que l’Union européenne peut apporter dans la réalisation de projets locaux, aide qui se poursuivra au-delà de la Présidence française du Conseil de l’Europe.

Comment résilier abonnement La Dépêche du Midi ?

Comment résilier abonnement La Dépêche du Midi ?

Et selon Decoin, pour que la fiction soit plus forte que la réalité, il faut qu’il y ait un lien entre l’auteur et le message : une empathie, une rencontre, une résonance avec sa propre vie… est nécessaire. Derrière l’histoire, quoi qu’elle raconte, le lecteur a besoin de sentir la présence de l’auteur.

1/ L’Histoire au présent. Lorsque les faits et événements se déroulent tels que les relate le narrateur, on utilise le présent de l’indicatif. …

Comment passer dans la dépêche ?

2/ L’histoire au passé Pour raconter des événements et des faits passés, le narrateur utilise le passé, le passé simple ou le passé simple.