Où faire du camping en forêt en France ?

La France est un pays dont l’emplacement géographique permet de camper, nous y avons accès à des lieux à couper le souffle tant ils sont beaux, ses montagnes, sa mer, mais aussi ses forêts sont des endroit prodigieux, où l’on peut camper, à quelques conditions, entre amis ou en famille, et où on peut faire du camping sauvage, mais il faut tout de même faire attention à ce que l’endroit choisi soit autorisé aux campeurs. Quels sont donc les endroits où l’on peut ou non camper ?

Les endroits où il est interdit de faire du camping en forêt en France ?

Il faut d’abord faire la différence entre le camping et le bivouac, le bivouac prévoit que ses participants plantent leurs tantes le temps d’une soirée, c’est-à-dire qu’ils y passent au maximum une nuit. Le camping, par contre, prévoit plusieurs jours et plusieurs nuits sur un campement. En partant de ce principe, il existe plein de parcs où il est autorisé de faire du bivouac, en général entre 19 h et 09 h, mais où il est interdit de camper. Nous aurons le parc national :

  • Des Écrins, situé dans les Isère et les Hautes-Alpes ;
  • Du Mercantour, situé dans les Alpes-Maritimes et les Alpes-De-Haute-Provence ;
  • Des Pyrénées dans les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques ;
  • De la Vanoise, situé en Savoie ;
  • Des Cévennes situé en Lozère, au Gard, et en Ardèche ;
  • Le parc naturel régional du Vercors localisé en Drome et aux Isère (bivouac autorisé entre 17 h et 9 h) ;
  • Le parc naturel régional des volcans d’Auvergne, ce dernier est situé au Cantal et au Puy-de-Dôme.

En plus de ces lieux, où il est interdit de camper, il y a quelques règles concernant les lieux où on ne peut pas camper, suivant certaines caractéristiques décidées par la loi, il est donc interdit par la loi de camper dans : les espaces boisés à conserver, les routes, les chemins, au bord de la mer, les endroits classés patrimoine naturel, ou à moins de 0,5 km d’un monument historique, et bien sûr, dans une propriété privée sans avoir l’accord de son propriétaire.

Quelques exceptions où on peut faire du camping en forêt

Il y a quelques endroits où les règles sont un peu différentes.

Le parc naturel régional d’Armorique

Situé au Finistère, le Parc régional d’Armorique a été créé en 1969, il est considéré comment étant le 2e plus ancien en France, et le premier en Bretagne. Une grande partie de ce parc est interdite au bivouac et au camping. Quant à l’autre partie, la plupart des terres appartiennent à des particuliers, il faudra donc leur accord avant de camper ou de faire du bivouac.

Le parc naturel régional Loire Anjou Touraine

Celui-ci est situé en Indre-et-Loire et en Maine-et-Loire, il fut créé en 1996, le bivouac est permis dans les lieux prévus pour cette activité, et est interdit au niveau des sites classés patrimoines ou historiques.

Parc naturel régional des Landes de Gascogne

Parc naturel régional des Landes de Gascogne fut créé en 1970 et est situé en Landes et Gironde. Ce dernier, autorise le camping en forêt, mais aussi le bivouac et les feux à condition d’être au moins à 200 m de tout élément de la forêt.

Les endroits où le camping en forêt et le bivouac sont formellement interdits

Mis à part les lieux et les interdictions vus plus haut, il y a des lieux où il est strictement interdit de poser sa tante, que ce soit pour du bivouac ou du camping :

  • Le parc naturel régional de la Forêt d’Orient ;
  • Le parc naturel des Vosges du Nord ;
  • Mais aussi le parc naturel régional du Verdon.

Il faut savoir que si l’endroit n’est pas interdit au camping ou au bivouac, c’est que ceux-ci y sont autorisés, et il faut aussi garder à l’esprit que ces endroits sont interdits, afin de pouvoir camper en forêt en toute sécurité, sans prendre de risques inutiles, ou alors de se voir pénalisé par la loi. L’idéal étant toujours de camper dans les lieux qui sont destinés à cet usage.

Accueil Voyage Camping Où faire du camping en forêt en France ?