« Coca Baby » ou « carie précoce » : un expert alerte sur ces ravages méconnus chez les enfants

Le 10 juin, une enquête a fait la lumière sur les ravages des boissons gazeuses sur les dents des jeunes enfants. Surnommé « baby coke », ce phénomène est en réalité bien plus grave qu’on ne le pense. Aurélie Marcel, dentiste pédiatrique, nous l’explique.

Boisson gazeuse en bouteille. Non, ce n’est pas une mauvaise blague. Dans les Hauts-de-France, de plus en plus de parents « en grande précarité sociale » remplissent les biberons de leurs enfants avec des boissons très sucrées, comme le Coca-Cola, l’Oasis et autres thés glacés. C’est en tout cas ce qu’a révélé la journaliste Virginie Menvielle, dans une enquête pour le journal Médiacités, publiée le 10 juin. Un phénomène qui porte un nom, celui de « baby coca » et qui est surtout inquiétant en raison des dégâts qu’il occasionne à la dentition des plus petits. En fait, ce n’est pas si nouveau, et le coca n’est pas le seul coupable.

« C’est une pathologie que l’on connaît depuis des décennies, qui s’appelle la carie de la petite enfance, anciennement appelée syndrome du biberon. L’apparition de la carie a été définie par les sociétés européennes et la dentisterie pédiatrique américaine comme la présence d’au moins une carie dans la bouche d’un enfant de moins de 6 ans, ou d’une carie naissante chez l’enfant de moins de 3 ans », explique Aurélie Marcel , pédodontiste En France, des études ont montré que « depuis l’école primaire, 30% des enfants ont au moins une dent permanente cariée non traitée ». Un chiffre qui est de 10 à 15% chez les enfants de moins de 3 ans.

Les facteurs de risques

Chez les enfants, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les boissons gazeuses ne sont pas la principale cause de caries. «Chez les bébés, le facteur principal est le lait, à la fois infantile et maternel. Le lait est un bon sucre pour grandir, mais c’est quand même du sucre. Le problème est de laisser l’enfant avec ce film de lait sur les dents », détaille le spécialiste. . En grandissant, ce coupable, le sucre, se retrouve dans les boissons sucrées, notamment les jus de fruits et les sirops.

« L’autre facteur important des caries précoces est le manque de brossage des dents. En France, seuls 23% des parents brossent les dents de leurs enfants dès la première dent, vers 6 mois. Contre 95% en Suède. Nous avons un vrai problème, les parents ne ne savent pas et ce n’est pas de leur faute, ils n’ont pas l’information ».

Bébé coca, caries précoces : quels sont les impacts sur la dentition ?

Bébé coca, caries précoces : quels sont les impacts sur la dentition ?

Si les caries ne sont pas traitées, les conséquences pour les dents des jeunes enfants sont importantes. « Au bout d’un certain temps, les caries provoquent des douleurs. Ces mêmes douleurs vont entraîner des difficultés à mastiquer, l’enfant ne pourra plus bien s’alimenter, ce qui peut entraîner des troubles de la croissance. Mais aussi des troubles de l’humeur, des troubles du sommeil et aussi, parfois, des difficultés scolaires. prévient le pédodontiste.

À long terme, si les caries se sont transformées en abcès, cela peut également affecter les dents permanentes. « La carie de la dent de lait n’atteint pas la dent permanente, mais si on la laisse descendre dans la dent, jusqu’à la racine, la carie atteindra l’os et provoquera une infection. » Résultat : Des dents permanentes peuvent se former avec des défauts, un émail cassant et des taches.

Top des meilleures brosses à dents électriques pour enfants

Pour éviter les caries précoces : les réflexes à avoir

Pour éviter les caries précoces : les réflexes à avoir

En tant que parent, il est important de surveiller les boissons de vos enfants, mais aussi et surtout de faire attention à leurs dents dès leur plus jeune âge. Notre expert recommande aux jeunes parents :

« Quand le bébé va prendre son biberon ou est allaité, il faut faire soit un nettoyage de ses premières dents soit un rinçage des dents au moins avec une compresse et de l’eau pour que ça ne stagne pas sur les dents. »

« Il faut l’utiliser à la bonne dose, selon les normes. Pour les enfants de 0 à 3 ans, c’est une petite trace de dentifrice à 1000 ppm de fluor, pour les enfants de 3 à 6 ans, c’est la taille d’un dentifrice à pois avec 1000 ppm de fluor, et à partir de 6 ans on peut utiliser un dentifrice avec 1450 ppm de fluor.

« L’OMS et les organisations européennes et américaines de dentisterie pédiatrique recommandent la première consultation chez le dentiste après que l’enfant ait atteint l’âge d’un an. Pour anticiper d’éventuels problèmes dentaires, traitez si nécessaire et informez les parents en leur donnant de bons conseils.

« L’Assurance maladie a permis une consultation, un examen oral pour les femmes enceintes, au cours du deuxième trimestre de la grossesse. Il faut les inciter à consulter par eux-mêmes maintenant, mais c’est aussi le rôle du dentiste lors de cette consultation de donner des conseils pour le bébé à venir », conclut l’expert.

Merci à Aurélie Marcel, pédodontiste à Boulogne Billancourt, d’avoir répondu à nos questions.

+ Afficher les polices – Masquer les polices

A partir de septembre 2021, Lisa a rejoint l’équipe Aufeminin. Petit à petit, il se spécialise dans les sujets liés à la paternité. Curieuse et passionnée d’écriture, elle aime raconter…

Accueil Parents « Coca Baby » ou « carie précoce » : un expert...