Confort – Conseils jardinage de Marie Marcat : arbre, symbole de la vie ancestrale

J’aime tous les arbres. Je n’ai pas de préféré, je les aime tous… Chacun d’eux a ses origines, son histoire, sa spécificité, ses préférences, ses faiblesses… L’arbre représente l’ancrage et l’évasion. C’est le symbole ancestral de la vie qui relie le ciel et la terre.

Etroitement lié à l’économie rurale, l’arbre était un élément structurant du paysage, notamment dans les régions bocagères, et contribuait à l’écosystème local. Chaque paysage forestier correspondait à un savoir et à un usage spécifique en relation avec des espèces et des variétés adaptées à leur terrain. Au cours du dernier demi-siècle, les arbres ont été complètement ignorés dans les débats publics, les réflexions, les analyses, les statistiques dans l’évaluation des ressources naturelles… L’intérêt pour certaines caractéristiques de l’agroforesterie a récemment donné un nouvel élan à la recherche sur les arbres.

L’idée de planter des arbres s’invite partout

L’idée de planter des arbres s’invite partout

Aujourd’hui, les arbres semblent être l’une des meilleures solutions pour lutter contre les effets du réchauffement climatique. Certes, les arbres stockent du carbone ! Comme toutes les plantes, elles absorbent le dioxyde de carbone de l’atmosphère pour leurs besoins énergétiques et donc pour leur croissance. Ils produisent l’oxygène que nous respirons, qui est un sous-produit de ce processus. Logiquement, planter plus d’arbres stocke plus de carbone et réduit ainsi le niveau de CO2 dans l’atmosphère. L’équation paraît simple. Cependant, un arbre ne stocke pas le CO2 de manière linéaire tout au long de sa vie : c’est précisément au milieu de son existence qu’il a absorbé le plus de carbone.

Les conseils de jardinage de Marie Marcat : la meilleure vivace aux feuilles colorées

Désormais, l’idée de planter des arbres est partout. Entreprises et pouvoirs publics organisent des programmes de reboisement : à chaque recherche, arbre planté ; à chaque achat, un arbre planté. Les consommateurs peuvent désormais même « compenser » les émissions de leurs achats en finançant des programmes de plantation d’arbres…

La priorité doit être d’éviter les impacts, de les limiter et de ne les « éliminer » qu’en dernier recours. L’effet rebond en termes de compensation est assez prévisible et effrayant : la compensation peut parfois minimiser certaines activités polluantes et les rendre socialement acceptables.

Recevez notre newsletter loisirs par mail et trouvez des idées d’excursions et d’activités dans votre région.

Diversifier les espèces

Diversifier les espèces

L’indemnisation n’est en aucun cas une solution globale à la crise écologique. En revanche, il peut compenser les dommages inévitables, à condition d’avoir préalablement œuvré pour réduire au maximum cette dégradation à la source. Pour la première fois de ma vie, j’ai hâte de tomber ! Je crains plus que jamais l’été qui arrive. Manque d’eau, canicules, incendies récents… tout cela m’inquiète beaucoup, et nous ne sommes qu’en juin. Garder votre jardin en bon état sera presque impossible !

Conseils de jardinage de Marie Marcat : l’art de tous les jardins…

Alors je vais attendre patiemment, observer ce nouvel espace pour le jardin ce premier été, évaluer la terre, observer les mouvements du soleil, relever la surface dans l’ombre projetée par les murs d’enceinte…

Je vais noter le maximum d’informations pour faire de mon mieux… Car les arbres que je choisis pour la plantation d’automne devront pousser dans de bonnes conditions et pendant de nombreuses années pour absorber le carbone sur le long terme… pour mes petits – les enfants… Je ne dois pas me tromper d’espèce ou planter trop serré et, surtout, différencier en termes de genres. On sait déjà à quel point les monocultures sont des écosystèmes fragiles, sujets aux maladies et aux parasites. En témoignent les rangées d’arbres de la même espèce au bord de nos routes, déjà morts ou souffrants.

Un drapeau blanc, une croix rouge, des casques bleus, une colombe, un rameau d’olivier, un drapeau olympique ou les couleurs de l’arc-en-ciel… les symboles de paix ne manquent pas pour rendre visible le retour à la paix ou symboliser la lutte pour la paix.

Pourquoi offrir un arbre de vie ?

Pourquoi offrir un arbre de vie ?

L’arbre de vie est un symbole de force, d’énergie, de sagesse et d’éternité. Parfois elle est tirée par des racines : elles sont la base des commencements et la source de la paix. L’arbre puise son énergie dans la Terre Mère.

L’arbre de vie est-il un porte-bonheur ? Pour ceux qui n’y voient pas une dimension religieuse, l’arbre de vie symbolise la paix et l’harmonie. Souvent considéré comme un porte-bonheur, il est offert comme une amulette protectrice contre les aléas de la vie.

Quel arbre est le symbole de l’amour ?

Quel arbre est le symbole de l'amour ?

pommier | Arbre d’amour | L’arbre de mariage de pomme est le fruit de l’immortalité, et l’arbre symbolise l’amour, la confiance, la gratitude, la fertilité, la beauté et la sagesse. Le pommier est souvent utilisé comme cadeau de mariage symbolique.

Quel arbre représente l’espoir ? Cèdre. Il symbolise l’espoir, l’immortalité et est un arbre sacré depuis des siècles.

Quel arbre symbolique ?

L’arbre en général est un symbole (de l’homme, du cosmos, de la vie…), et chaque arbre en particulier est un symbole (le chêne symbolise la majesté, l’aulne, l’humilité).

Accueil Jardinage Confort - Conseils jardinage de Marie Marcat : arbre, symbole de la...