Conseils jardinage de Marie Marcat : un été coloré avec des dahlias

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

Finie la vieille image du dahlia… Depuis quelques années, ces fleurs reviennent sur le devant de la scène et connaissent une ascension fulgurante. Originaire des tropiques du Mexique, le dahlia, appelé chichipatli ou acocopatli, était très apprécié des Aztèques qui en consommaient le tubercule. En 1789, l’abbé Antonio Cavanilles, directeur du Jardin botanique de Madrid, reçoit les premières graines de cette plante de Mexico, nommée dahlia en l’honneur de l’obtenteur suédois Andreas Dahl.

Avec Jessica Nazarian et Boris Bielous, le jardin de Marie va s’agrandir au fil des années à Neuilly-en-Sancerre.

Le dahlia appartient à la famille des Astéracées, comme les marguerites, les asters ou les échinacées. Au début, la plante n’a que quatre ou cinq graines avec une fleur. On les trouve dans les potagers de la saison d’automne en sol profond et meuble.

Trente espèces aujourd’hui

Trente espèces aujourd’hui

Le dahlia a connu une baisse de popularité à la fin du siècle dernier. Peu à peu, cependant, la plante a suscité l’intérêt des collectionneurs. Les jardiniers européens, en particulier les français, ont créé une variété de variétés. Il en existe une trentaine d’espèces et pas loin de dizaines de milliers de cultivars. Aujourd’hui, il existe environ vingt mille types de légumes dans le monde entier. La plupart sont dérivés de Dahlia pinnata, Dahlia coccinea et Dahlia imperialis, qui poussent jusqu’à trois mètres.

Conseil jardinage de Marie Marcat : apportez du swag dans votre jardin

Les nouvelles espèces ne sont pas apparentées à leurs lointains ancêtres. Classées selon leur apparence, les fleurs se présentent sous d’innombrables formes, tailles et couleurs. Convient comme camélia, anémone, cactus, pompon ou pivoine, ces fleurs se déclinent en une infinité de formes et de couleurs et sont devenues des éléments importants dans les jardins de prêtres, les parterres d’ornement, les potagers, les bordures mixtes, les jardinières et les fleurs printanières.

Aujourd’hui, Dahlia a des concours internationaux, des expositions, des rencontres, des baptêmes, des inaugurations, des archives…

Recevez notre newsletter animations par mail et obtenez des idées de sorties et d’activités dans votre région.

Aujourd’hui, le dahlia a des concours internationaux, des expositions, des rencontres, des baptêmes, des inaugurations, des entrepôts… Pour ma part, j’aime toutes sortes de dahlias, mais surtout ceux qui donnent à penser une couleur sombre qui contraste bien avec lui. fleurs. Dahlia gonflé, racines tubéreuses, rassemblées en fagot, comme de petites pommes de terre. Une fois consommées, ses racines insipides sont rapidement écartées au profit d’une belle plante à fleurs.

« Ça demande beaucoup de travail » : à Bourges, Claudine Dollet a remporté les Maisons Fleuries pour la troisième fois consécutive.

Du buisson et de sa souche fixe émergent des branches épaisses, tubulaires, droites, épaisses et pédonculées aux inflorescences qui se renouvellent chaque été sans interruption. La fleur de dahlia a une forte personnalité, une grande personnalité et assure qu’elle se démarque entre mille. Les inflorescences de son capitule unique sont formées d’une ou plusieurs rangées de ligules rayonnantes qui entourent, selon les variétés, le disque central d’un cadre plus ou moins transparent.

Un feuillage du vert tendre au vert amande

Le diamètre des fleurs varie entre dix et vingt-cinq centimètres voire plus ! Les dahlias géants, comme Emory Paul, portent des fleurs de la taille d’une assiette. Généralement, l’abondance de feuilles apporte un peu de luxuriance et met en valeur les merveilleuses couleurs et formes des fleurs. Contrairement aux feuilles de la feuille dentée, sa longueur est de vingt à cinquante centimètres, elles sont soit longues, soit très grandes et se divisent en trois à cinq feuilles, au-dessus ou au-dessous de la peau.

La couleur du feuillage permet également de belles variations, allant du vert tendre au vert émeraude voire bronze ou violet selon les différentes variétés. Les dahlias du jardin sont la promesse d’un bel été ! Pourquoi vous l’avez-vous refusé ?

Le dahlia n’est pas difficile à cultiver mais demande un peu de soin. Il est heureux et ne fleurit que par temps chaud et au soleil. S’il convient à n’importe quel sol, il s’épanouit dans un sol fertile, riche en humus, en eau froide et bonne, de préférence neutre, non acide ou calcaire. C’est une plante avide d’eau qui aime être humide pour donner le meilleur d’elle-même.

Cependant, il n’accepte pas l’eau stagnante. Le sol froid lui permet de se renforcer. Une bonne pelouse est fortement recommandée, surtout dans un été comme celui-ci. Pour bien fleurir, le dahlia a besoin d’un sol riche en matière organique. Dans un sol sablonneux pauvre, il ne sera jamais luxuriant et vert. Les graines longues sont très résistantes au vent ou à la pluie. Si vous voulez éviter un mauvais tuteurage, mieux vaut leur donner un emplacement protégé du vent.