Destinations insolites : louer un voilier à Annapolis et la baie de Chesapeake

Photo of author

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

Voyager en voilier, c’est découvrir lentement, depuis le milieu marin, une destination. Certaines permettent de profiter d’une nature sauvage, comme la Nouvelle-Calédonie et le Mexique, et d’autres, tout aussi intéressantes, ouvrent les portes d’une civilisation, c’est le cas d’Annapolis, sur la côte est des USA, une des cinquante bases Dream Yacht Charter.

Voyager en voilier, c'est découvrir lentement, depuis le milieu marin, une destination. Certaines permettent de profiter d'une nature sauvage, comme la Nouvelle-Calédonie et le Mexique, et d'autres, tout aussi intéressantes, ouvrent les portes d'une civilisation, c'est le cas d'Annapolis, sur la côte est des USA, une des cinquante bases Dream Yacht Charter.

Située sur la baie de Chesapeake, le plus grand estuaire d’Amérique, s’étendant sur plusieurs états, Annapolis est une ville américaine centrée sur la voile, en saison, les régates se succèdent tous les jours de la semaine ! Les milliers de kilomètres de côtes formées par ses gorges et les rivières qui s’y jettent, toutes navigables à moteur, en font un formidable terrain de jeu pour les amateurs de voile.

Les Américains ne font pas d’erreurs et c’est le meilleur site de navigation américain.

Les paysages de la baie du Chesapeake

Les paysages de la baie du Chesapeake

Naturellement, Dream Yacht Charters y a établi une base. Annapolis abrite également l’Académie navale américaine, l’équivalent de notre Académie navale outre-Atlantique.

Imaginez un très, très grand estuaire traversé par des rivières, comme les rias de Bretagne. Les côtes sont couvertes de collines verdoyantes, abritant de belles propriétés au style colonial américain traditionnel. Hormis le style et l’absence de granit, on pourrait s’imaginer dans un estuaire de la taille de la Vilaine XXXL.

Sans paysages dissemblables, une croisière à Chesapeake est une croisière fluviale, alternant mouillages sauvages et nuitées dans l’une des nombreuses marinas où vous pourrez déguster du crabe bleu dans l’un des nombreux restaurants à proximité.

L’ambiance 

L'ambiance 

Comme en Vilaine, les escales sont proches et typiques et tout est fait pour que le marin, le « batelier » puisse s’amuser sur l’eau. Un village sans port de plaisance ni débarcadère et les centaines de yachts et bateaux à moteur qui naviguent sur la Chesapeake confirment l’intérêt de la destination.

Annapolis est sur la route de « migration » des navires américains. Une population qui descend passer l’hiver en Floride, aux Bahamas ou aux Antilles, puis remonte vivre la belle saison « chez soi ».

Ajoutez à ces bateaux de passage les navetteurs, les chanceux qui vont travailler sur ce mode de transport et les bateaux de plaisance et vous comprenez que le bateau, à Annapolis, est presque une religion.

Naviguer dans la baie de Chesapeake, c’est comme s’immerger dans le chic traditionnel de la côte est américaine. Les croisières offrent la possibilité de découvrir des villes comme Washington DC, Annapolis, mais aussi de découvrir de charmantes petites villes comme Oxford et Cambridge (comme en Angleterre) et Saint-Michaels. Des villes côtières où le temps semble parfois s’être arrêté.

Comme dans les riches territoires des USA, les services sont au top, les piscines de la marina (les américains ne se baignent pas dans la rivière.), les restaurants, boutiques, bars et diners sont omniprésents et fréquentés par une clientèle entièrement locale. .

Les croisières

Les croisières

Imaginez-vous y converser comme dans un bar de l’Aber Wrac’h !

En une semaine, vous pourrez retourner à Baltimore et visiter son port animé, ou découvrir de charmants petits ports de pêche comme Saint-Michaels.

En une semaine, vous pourrez vous diriger vers le sud et visiter les petites villes traditionnelles d’Oxford et de Cambridge, avec leurs boutiques et restaurants.

Les conditions de navigation

Les conditions de navigation

Au sud, les ruisseaux se succèdent, comme le ruisseau St-Léonard, qui rappelle la Bretagne !

Depuis Annapolis, les conditions de navigation sont faciles. Marée basse, 0,5 à 1 mètre, fonds vaseux propices au mouillage, nombreuses marinas.

Le bassin de navigation est constitué d’une baie très large et très abritée et de nombreuses rivières également abritées. Pas de hauts risques ni de dépressions tropicales à craindre.

Les températures estivales oscillent entre 26 et 30°. L’été indien, ce début d’automne tire son nom de cette région du monde, les hivers y sont souvent rigoureux.

La flotte se compose d’une quinzaine de yachts, moitié monocoques et moitié catamarans.

Climatisation, chauffage, vous trouverez sans aucun doute un bateau qui vous conviendra.