Faire livrer sa voiture d’occasion à domicile : est-ce possible ?

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

C’est peu dire que la pandémie mondiale de Covid-19 a chamboulé les habitudes dans tous les pays du monde, et la France ne fait pas exception.

Avec le confinement, l’application des mesures barrières, la distanciation sociale, la livraison à domicile ont explosé, et même les ventes de voitures ont pris un tout autre visage qu’avant mars 2020.

Jusqu’alors balbutiantes, les tentatives des constructeurs automobiles de digitaliser le processus d’achat, de le rendre virtuel, ont très vite abouti. Et aujourd’hui, la plupart des fabricants proposent un parcours shopping qui peut se dérouler à 100% depuis son canapé. Avec livraison à domicile. Combien de clients font cela est plus difficile à savoir…

Est-ce bien? Est-ce mal (on a toujours dit qu’acheter une voiture sans l’essayer était plus que risqué) ? C’est la réalité en tout cas. Du moins pour les voitures neuves.

Mais qu’en est-il des voitures d’occasion ? Sans parler des achats en ligne (qui sont tous possibles, et c’est un fait), est-il possible de limiter au moins les déplacements, et donc les contacts, par la livraison à domicile ?

Oui, se faire livrer son occasion est possible, et de plus en plus facilement

Oui, se faire livrer son occasion est possible, et de plus en plus facilement

Nous ne ménageons aucun suspense ici : la réponse est oui. C’est possible. Pas partout, pas tout le temps, mais ce nouveau service ne cesse de se développer et de plus en plus d’enseignes, qu’il s’agisse de grandes concessions, de grandes enseignes multimarques, de réseaux nationaux de spécialistes de l’occasion, ou encore de plus petites enseignes s’y lancent.

Il faut dire que le marché de l’occasion est bien plus dynamique que celui du neuf. Dès lors, il serait dommage que les spécialistes « ratent la ligne » du sans contact, sans déplacement.

La conclusion est donc sans appel. Il y a deux ans, sur un site spécialisé comme La Centrale, aucun vendeur professionnel ne proposait (à quelques exceptions près) la livraison à domicile de ses modèles d’occasion.

Aujourd’hui, sur près de 300 000 annonces en ligne au moment de la rédaction, 15 % des vendeurs professionnels proposent un service de livraison, ce qui signifie que plus de 45 000 voitures sont susceptibles d’être livrées directement à l’acheteur.

Certains réseaux, comme « AutoHero », en font même un argument de vente et centrent toute leur publicité autour de lui. Vous connaissez ces voitures d’occasion qui vous sont livrées dans un petit camion à plateau avec des côtés dégagés pour que vous puissiez voir la voiture à l’intérieur ? De plus, la livraison à domicile est gratuite (au moins incluse dans le prix affiché) quelle que soit la distance.

Le réseau Carnext communique également beaucoup sur ce nouveau service, comme Autosphere, Aramis Auto, Reezocar, Carventura ou encore Spoticar, le label d’occasion du groupe Stellantis. Et beaucoup de ceux qui ne communiquent pas spécifiquement sur ce service le proposent tout de même, comme de nombreux groupes de concessionnaires (Gueudet, Neubauer, etc.). Le site Internet de La Centrale indique également, pour chaque annonce, si le véhicule est disponible.

Mais concrètement, quels sont les avantages et quels sont les inconvénients de la livraison à domicile ?

Les avantages de la livraison à domicile

Les avantages de la livraison à domicile

Limiter les déplacements

Limiter les déplacements

Si nous vous conseillons toujours d’y aller au moins une fois pour essayer la voiture et vous assurer qu’elle vous conviendra, l’expédition vous évite un déplacement supplémentaire.

Cela réduit les interactions, le nombre de personnes dans la concession ou dans les locaux des professionnels. Et en ce moment, c’est plutôt une bonne chose.

Économiser sur le trajet

Économiser sur le trajet

Si la voiture souhaitée est loin de chez vous, vous économisez aussi sur le billet de train ou l’essence/péage pour vous y rendre, et vous n’êtes pas obligé de prendre une demi-journée voire une journée RTT ou un jour férié et éventuellement mobiliser une autre personne pour vous y accompagner si vous y allez en voiture. Mais attention, cette économie peut faire disparaître les frais de port (voir le paragraphe sur les inconvénients).

Gagner du temps

Gagner du temps

Comme pour la livraison de courses ou les commandes en ligne, la livraison permet de gagner du temps, sans hypothéquer une demi-journée ou une journée de travail, comme nous l’avons déjà évoqué. De plus, toutes les formalités se font de manière dématérialisée et rapidement.

Les inconvénients de la livraison à domicile

Le coût

C’est bien sûr le premier inconvénient. En effet, peu de marques proposent la livraison gratuite, même si elle existe (on l’a vu avec Autohero, mais aussi avec d’autres, surtout pour des véhicules qui sont déjà dans le prix de base, et la livraison est en quelque sorte « incluse » dans le prix). Par conséquent, les économies que vous avez réalisées en ne récupérant pas vous-même la voiture peuvent disparaître très rapidement.

Spoticar, par exemple, propose un forfait de base de 119 euros par livraison, pour une distance inférieure à 50 km, facturé en outre en fonction de la distance. Et la voiture arrive « sur la route » avec une prise en main complète offerte au client, comme dans une concession. Même concept pour AutoHero, moins le package de base, la voiture apportée au plateau, et pas forcément le grip.

Chez Carnext, une approche différente, avec un forfait de 199€, quelle que soit la distance parcourue par le livreur. A Aramis, la livraison en voiture à domicile est identique à la livraison en agence, soit 178 €.

Pour de nombreux vendeurs, on fait appel à des transporteurs spécialisés, avec un prix toujours différent, mais calculé au plus juste lors de la commande. Selon nos estimations réalisées sur de nombreuses voitures, avec différents kilomètres à parcourir, nous sommes en moyenne à 1€ par km de distance entre le professionnel et votre domicile.

Mais parfois, les prix des voitures haut de gamme, lorsque l’expédition n’est pas incluse, peuvent atteindre près de 1 000 $. Pas rien.

Dans ce cas, il n’est pas rentable de choisir la livraison à domicile. Il vaut mieux payer le billet de train pour récupérer la voiture, l’essence et le péage retour, et c’est moins cher même avec des jours de repos.

Il est nécessaire de faire un calcul pour chaque cas individuel.

Pas toujours de prise en main

Si Spoticar garantit que la voiture fera l’objet d’une explication et d’une adhésion en bonne et due forme, ce n’est pas le cas pour de nombreux modèles qui arriveront du transporteur. Ces derniers ne sont pas vendeurs, et ne connaissent pas forcément la voiture.

Lors d’un achat en concession ou chez un concessionnaire, la présentation de la voiture se fait assez systématiquement. Pas là, ce qui vous obligera à tout découvrir par vous-même, surtout si vous n’avez pas effectué le premier test sur place, avant la livraison à domicile.

Des défauts remarqués plus tardivement

En récupérant la voiture chez le concessionnaire et en repartant avec chez vous, vous pouvez très rapidement, voire immédiatement, constater des dysfonctionnements, des voyants qui s’allument. Ensuite, au mieux, vous pouvez faire demi-tour et signaler les problèmes très rapidement, et au pire, ne laisser passer que quelques heures.

Avec la livraison à domicile, et si vous ne conduisez la voiture que le lendemain voire plus tard, vous découvrirez ces mêmes défauts plus tard, et le vendeur pourra plus facilement vous en tenir responsable. Heureusement, de nombreuses offres d’achats en ligne et de livraison à domicile incluent une option « satisfait ou remboursé » (généralement avec une limite de 2 semaines et un maximum de 500 à 1 000 km).

LE BILAN

Oui, il est possible, avec certains professionnels, de livrer votre voiture d’occasion à l’entrée de votre garage ou de votre parking. Bien sûr, cela n’est toujours pas pratiqué dans la majorité, mais le service est de plus en plus proposé. Attention cependant, il ne faut pas tirer trop vite. D’une part, parce que ce n’est pas toujours intéressant financièrement, au contraire, d’autre part, parce que la prise en main de la voiture est plus facile avec un professionnel en pharmacie ou en concession. Enfin, nous le répétons, si la livraison de la voiture est possible, dans un second temps, nous vous conseillons toujours de vous déplacer d’abord sur place, pour tester la voiture « en vrai ».

Comment envoyer sa voiture en train ?

Le transport de votre véhicule reste possible avec notre partenaire Hiflow (anciennement Expedicar). Hiflow est partenaire SNCF depuis 2017. N’attendez plus pour transporter votre véhicule avec le transporteur de votre choix : chauffeur privé, camionnette, chauffeur professionnel…

Comment faire voyager la voiture ? Plusieurs solutions s’offrent à vous si vous souhaitez transporter votre véhicule. Vous pouvez le faire vous-même ou utiliser des services de transport professionnels tels que dépanneuse, ferry, camion ou camion.

Qui remplace Auto Train ?

A partir de décembre prochain, l’offre Expedicar continuera d’être diffusée sur le site yes. sncf et remplacerait la marque Autotrain.

Comment réserver un véhicule d’occasion dans un garage ?

Documents obligatoires Confirmation d’achat. Certificat de cession d’un véhicule d’occasion. Le certificat d’immatriculation ou carte grise du véhicule est barré et écrit « cédé ou vendu [jour/mois/année] » suivi de la signature du vendeur.

Comment bloquer l’achat d’une voiture d’occasion ? Par exemple, vous pouvez convenir d’un délai de paiement jusqu’à ce que vous obteniez un prêt, un contrat d’assurance ou que vous vendiez votre véhicule. Cela permet l’annulation de la vente si les conditions spécifiées ne sont pas remplies.

Comment se passe l’achat d’une voiture d’occasion dans un garage ?

Documents et papiers qui doivent vous être remis par un technicien de service ou un professionnel

  • Facture et éventuellement confirmation de virement (Cerfa 15776*01)
  • Déclaration d’achat.
  • Document d’immatriculation du véhicule.
  • Certificat de statut administratif.
  • Contrôle technique le cas échéant.