Interdiction de pêcher : « Il manque 60 à 70 cm d’eau, ce serait inhumain. »

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

publié : 28/07/2022 11:49:00 – mis à jour : 31/07/2022 21:24:30

Depuis mardi, la pêche est interdite sur de nombreux cours d’eau. De nombreuses rivières sont à sec. Cette mesure provisoire a été prise par le Gouvernement wallon pour le bien-être des poissons.

A Pondrôme (Beauraing), le ruisseau Wimbe n’a plus l’air d’un cours d’eau. Serge Lévis, président du Royal Pondrôme Fishing Club, vient toutes les semaines au bord de ce ruisseau pour pêcher des truites ou des chabots, mais aujourd’hui il ne reste plus beaucoup de poissons au fond, il ne reste que des galets.

Je dirais qu’il manque actuellement 60 à 70 centimètres d’eau. Dans ces conditions, la pêche est impossible.

Dès le mardi 26 juillet, Serge Lévis et les autres passionnés de pêche ont dû poser leurs cannes. En raison de la sécheresse, la pêche sur plusieurs rivières wallonnes est temporairement interdite, au moins jusqu’au 12 août. Cette démarche du Gouvernement wallon a été prise dans le respect du bien-être des poissons, explique François Bertrand, responsable des activités pêche de la Fédération du Bassin de la Moselle.

Cette décision concerne principalement les bassins versants de la Lesse, de la Meuse, de la Moselle et de l’Ourthe.

Bien que la pêche dans les eaux mixtes et les eaux de ruissellement telles que les rivières soit interdite, il existe quelques exceptions. Il y avait un cours de pêche pour les enfants à Bastogne. François Bertrand explique :

Le parcours se déroule en eau calme, un étang privé. Par conséquent, les dispositions relatives à la pêche ne s’appliquent pas dans ce cas. Cet étang nous permet de rester actif malgré la forte chaleur. Comme nous sommes dans le vide, les poissons se sentent bien et la température de l’eau reste agréable.

&#xD ;