Jardinage : 8 conseils pour préparer votre jardin avant de partir en vacances

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

Vous chouchoutez vos plantes toute l’année, mais en été c’est le moment de les mettre en vacances quelques semaines. Avant de partir, sachez quoi faire pour les retrouver en pleine forme à votre retour. Comment gérer l’arrosage, éviter les mauvaises herbes, stimuler la floraison, comment les ombrager… Autant de questions à se poser et trouver des réponses ici.

[VIDÉOS] Jardin des papillons de Digne-les-Bains Nicolas Maurel présente le Jardin des papillons de Digne-les-Bains, qui abrite plus de 130 espèces de papillons. Pour lutter contre la disparition des papillons, son credo est de « cultiver la diversité végétale pour cultiver la diversité entomologique ».

Il se rapproche des sorties pour les vacances d’été, nous devons donc bien préparer le jardin afin que tous les besoins des plantes soient en bonne santé. L’arrosage, le désherbage, le paillage et plus encore doivent être faits avant même de penser aux vacances.

Anticiper les arrosages

Anticiper les arrosages

À moins d’avoir la chance d’avoir un voisin qui aille arroser votre coin de pelouse, attendez d’avoir fini d’arroser. L’approvisionnement en eau est essentiel à la survie des plantes. Une semaine avant le départ, arrosez bien toutes les plantes et installez le système d’irrigation. Il peut être planté au potager et en massif si vous le laissez 15 jours. Pour les absences plus longues, préférez installer un kit d’arrosage relié au programmateur et relié au robinet, afin de pouvoir régler les jours et la quantité à distance. Un simple tube muni de goutteurs, placé au pied de chaque fleur ou légume, les alimente régulièrement en eau.

Dans le cas des plantes d’intérieur, il existe le même système pour alimenter chaque plante d’intérieur avec une alimentation en eau plus ou moins importante.

Conserver l’humidité du sol

Conserver l’humidité du sol

Que ce soit dans des jardinières, des pots, des plates-bandes ou des rangées de légumes au potager, la houe sert à casser la croûte du sol et à permettre à l’eau de pluie de pénétrer en profondeur. Les racines puisent donc l’eau nécessaire au bon développement des plantes.

Pensez à pailler la base des légumes, fleurs, haies, arbustes ou arbres fruitiers lorsque vous devez vous absenter. Cette couche de protection des plantes préserve l’humidité des précipitations ou de l’irrigation goutte à goutte.

Éviter la pousse des mauvaises herbes

Éviter la pousse des mauvaises herbes

Pour cela, désherbez les rangées de légumes et les plates-bandes du potager une semaine avant de partir. Ensuite, appliquez un paillis de 10 cm d’épaisseur de paille, d’herbe séchée, de paille de lin, de BRF ou d’un autre matériau pour arrêter la croissance des mauvaises herbes. Ainsi, vous ne trouverez pas de champ d’herbe ou de jungle à votre retour.

Stimuler les floraisons

Stimuler les floraisons

Avant de partir, enlevez autant de fleurs fanées que possible afin qu’elles ne gaspillent pas l’eau. Pour les plantes de balcon fleuries, pincez les jeunes bourgeons avant de partir. Ce geste stimulera l’apparition de nouvelles fleurs pour votre retour.

Ombrager les plantes fragiles

Ombrager les plantes fragiles

Déplacez les plantes sensibles à la chaleur dans le jardin le long d’un mur ou sous un arbre. Une vague de chaleur peut survenir pendant vos vacances et cela endommagera les plantes fragiles. Placé à mi-ombre, vous limitez les dégâts. Sur le balcon, groupez les pots à l’abri de la lumière directe du soleil, permettant à l’air de circuler entre chaque plante. Au potager, installez des bacs à l’envers pour faire de l’ombre aux laitues ou aux radis. Pour les grands espaces, placez des roseaux ou des voiles d’ombrage.

Devancer les maladies et la présence d’insectes

Quinze jours avant votre absence, faites une observation du potager, des massifs et des fleurs du balcon pour déceler ou non la présence d’insectes nuisibles ou de maladies. Traiter avec le bon produit au bon moment en fonction des observations pour éviter la propagation pendant l’absence. Partez l’esprit tranquille avec des plantes en pleine forme.

Récolter et conserver fruits et légumes

Les haricots, les tomates, les courgettes et les framboises sont de saison, alors cueillez-en autant que vous le pouvez avant de partir. Emportez-les avec vous ou conservez-les dans des bocaux ou au congélateur. Pensez à vos amis et voisins qui resteront et cueilliront des fruits et légumes pendant votre absence. Tu seras heureux!

Sortir les plantes d’intérieur les moins fragiles

Profitez de votre absence pour sortir des plantes d’intérieur moins fragiles et offrez-leur une sortie estivale. Préférez un endroit ombragé. Les plantes vertes, les cactus, les succulentes, les orchidées et les plantes à fleurs apprécient l’intérieur fermé au lieu de vivre dans l’air saturé.

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Abonnez-vous à la newsletter Question de la semaine : notre réponse à la question que vous vous posez, bien sûr. Toutes nos newsletters

Pourquoi ma pâte sable est elastique ?

Il peut y avoir diverses raisons à ce problème : la farine est trop riche en gluten, ce qui contribue à l’élasticité de la pâte. Pour la pâte à tarte, il est préférable d’utiliser de la farine T55, qui contient moins de gluten que la farine T45. Plus vous travaillerez la pâte à tarte, plus elle sera élastique.

Pourquoi ma pâte sablée est-elle collante ? Pourquoi ma pâte sucrée est-elle collante ? Votre pâte est définitivement surmenée ; elle a trop chaud. Pour ne pas se retrouver avec une pâte collante, faites comme moi : je la fais généralement la veille et la laisse reposer au frigo toute la nuit pour qu’elle durcisse bien.

Pourquoi rabattre la pâte ?

Son but est de donner plus de "corps" à la pâte. (On dit que la pâte a du corps lorsqu’elle est très élastique et tient la boule sans s’affaisser).

Pourquoi pétrir la pâte ? Le pétrissage est une étape très importante qui permet l’étalement de la levure boulangère et le développement du gluten. Les ingrédients sont mélangés avant le pétrissage. La pâte à pain doit être pétrie pour favoriser la formation de gluten en longues fibres entrelacées.

Pourquoi dégazer la pâte à pain ?

Grâce au dégazage, la pâte lève mieux lors de la deuxième levée ou cuisson. Enfin, en dégazant la pâte, vous répartissez les gaz de manière homogène, ce qui permet des bulles d’air et des alvéoles très régulières.