Accueil Mode La chemise, une affaire d’hommes et de femmes

La chemise, une affaire d’hommes et de femmes

0
89
La chemise, une affaire d'hommes et de femmes

Créée il y a plus de trente ans, la marque Café Coton ne cesse de se renouveler pour répondre aux nouvelles demandes de sa clientèle et vient d’ouvrir son vestiaire à la gent féminine. Rencontre avec Charles Augustin Jeuffrain, fondateur et passionné de savoir-faire.

Créée il y a plus de trente ans, la marque Café Coton ne cesse de se renouveler pour répondre aux nouvelles demandes de sa clientèle et vient d'ouvrir son vestiaire à la gent féminine. Rencontre avec Charles Augustin Jeuffrain, fondateur et passionné de savoir-faire.

Avec ses 1,2 million de chemises vendues en France chaque année, la marque Café Coton s’est imposée depuis sa création en 1990 comme un acteur incontournable de l’habillement masculin. « Il y a trente ans, je n’aurais jamais pensé créer un nom qui jouirait d’une telle notoriété, quand on sait que dans ce métier il faut un an pour se faire un nom et encore dix ans pour se faire une marque », a-t-il expliqué. Charles. Augustin Jeuffrain, fondateur du Café Coton. Il nous raconte cette histoire familiale.

Saurez-vous suivre la Genèse du Café Coton ?

Je n’ai pas été spécialement conçu pour les tissus, même si je viens d’une famille d’industriels basée dans cette branche. En 1815, ils établissent les Jeuffrain Louviers, en Normandie, où ils créent une usine de tissage qui exporte principalement vers le Japon et l’Allemagne. Mon père, de la troisième génération, a dû fermer à la fin des années 1960. Lorsque j’ai créé mon entreprise en 1990, après une école de commerce, c’était par indépendance mais surtout par considération pour les chemises d’homme. . A l’époque, je produisais à l’Ile Maurice, où habitaient mes parents, et mon père y était responsable du contrôle qualité. Aujourd’hui, deux de mes quatre enfants travaillent avec moi. C’est une vraie affaire de famille.

Quelle est l’histoire de ce nom ?

J’ai appelé mon nom Café Coton parce que je ne voulais pas être néo-britannique, comme c’était la coutume à l’époque. Je voulais un nom qui corresponde aux standards des hommes, écolo et intemporel, c’est donc tout naturellement que j’ai choisi Café Coton. Ce nom est une protection pour moi : puisque j’ai donné mon nom comme ça, je ne peux pas mélanger les choses, je dois utiliser des matières 100% pures et non des polycotons par exemple, ce qui équivaudrait à de la publicité mensongère.

Votre maison est surtout connue pour ses chemises. Cette étude est-elle un trésor ?

Nos clients nous sont fidèles. Quand ils viennent nous voir, ils connaissent la raison : acheter une chemise. C’est puissant. Nous sommes un leader sur notre marché, mis en place au début d’un événement de grande envergure. Travaillant avec un style appelé Guillaume Tryoen, il a joué un rôle déterminant dans le lancement de Vilebrequin et Napapijri. Au départ, nous nous concentrions principalement sur les employés blancs, les cadres et les intellectuels seniors. Nous produisons beaucoup de chemises de ville, mais nous nous développons encore davantage, principalement à cause de l’épidémie qui a créé une forte demande. La réalité de livrer un produit unique permet de se concentrer sur la qualité. Depuis 2004, depuis que nous avons acheté notre coton en Egypte, nous avons opté pour Giza, un coton fibre longue tenue qui assure une teinture naturelle et bien absorbée. Pour le tissage, nous travaillons avec l’équipe italienne de Monti, tandis que la couture se fait en Turquie. Nous fournissons également une partie de notre collection en coton naturel, mais ce n’est pas la majorité de nos produits.

Depuis décembre, quand tu as arraché les chemises des femmes, pourquoi t’es-tu jeté par terre ?

Il faut savoir que notre clientèle est composée à 40% de femmes, que ce soit en magasin ou en ligne. Elles achètent pour leur mari, leur fils… Elles connaissent la maison et la qualité de nos produits.

Comment se porte une chemise ?

Comment se porte une chemise ?

à son vêtement. Vous pouvez aussi porter une chemise ouverte, avec un petit haut ou un débardeur, tout comme vous pouvez porter une petite veste sur un pantalon. D’autre part, une chemise à manches longues est moderne et à la mode. Enfin, pour varier, vous pouvez également nouer le dessous de votre chemise.

Comment bien porter une chemise homme ? Nous associons tous souvent la chemise à la vie professionnelle. Cependant, la plupart d’entre nous aiment porter une chemise le week-end, de manière très décontractée. Dans ce cas, choisissez un modèle court avec un bas droit et portez-le à l’extérieur du pantalon pour rompre avec votre tenue de travail.

Quelle couleur quand il fait chaud ?

Par temps chaud, il nous est généralement conseillé de porter des vêtements légers et légers. Cette recommandation doit être nuancée. En effet, lorsqu’un peu de couleur est plus foncée, elle atténue la lumière, et donc, la chaleur.

Comment s’habiller quand ça brûle une femme ? Haute température : 5 conseils mode pour porter chaud (et rester stylé !)

  • Haute température : focus sur l’eau…
  • Choisissez des matériaux naturels lorsqu’ils sont chauds. …
  • Aimez les couleurs vives de vos vêtements. …
  • Misez sur des chaussures confortables et respirantes.