La Mecque accueillera à nouveau le festival du Hajj

L’une des dates les plus importantes pour les musulmans a commencé : la fête du hajj, connue sous le nom de « saint pèlerinage ». La Mecque, considérée comme la ville la plus sainte de l’islam, accueillera du 7 au 14 juillet un million de pèlerins qui, mus par la foi, rempliront l’une de leurs obligations les plus sacrées.

Après deux ans de restrictions dues à la pandémie de COVID-19, La Mecque se prépare à accueillir un pèlerinage massif du Hajj où, en raison du grand nombre de pèlerins, la sécurité sera maximisée pour éviter les bagarres et les accidents. . De même, les pèlerins étrangers qui viennent dans ce lieu saint doivent montrer un RCP négatif, en plus de porter des masques à l’intérieur de la Grande Mosquée.

À cette fin, le ministère saoudien de la Santé a préparé 23 hôpitaux et 147 centres de santé à La Mecque et à Médine, la deuxième ville la plus sainte, si les pèlerins du monde entier rencontrent des problèmes de santé.

En outre, le ministère du Hajj et de la Omra, en collaboration avec l’Autorité générale des dotations, a lancé un total de 13 manuels électroniques qui fournissent des conseils détaillés aux pèlerins de La Mecque. Le manuel est disponible en 14 langues, dont le français, le turc, le persan, l’ourdou, le russe et l’amharique.

Le ministère a expliqué dans une vidéo partagée sur Twitter que « ce manuel d’orientation électronique est interactif » et comprend « des conseils sur la charia, l’organisation et les procédures sanitaires dont les pèlerins auront besoin pendant leur voyage du Hajj ». .

L’importance de La Mecque pour l’islam

Selon le cinquième pilier de l’Islam, tout musulman en bonne santé et disposant de moyens financiers suffisants doit effectuer le Hajj à La Mecque au moins une fois dans sa vie. Pour les musulmans, cette ville est très importante, car c’est là que naquit le prophète Mahomet et que le Coran, livre saint de l’islam, lui fut révélé à travers des rêves et des visions.

Au cours de ce pèlerinage, les fidèles se rendent à la Kaaba. Ce lieu saint, qui se caractérise par sa forme cubique, est situé dans la mosquée de la Grande Mosquée et est considéré comme « la maison de Dieu, le lieu où le sacré rencontre le mondain ». C’est aussi vers la Kaaba que les musulmans se tournent pour prier. Selon le Coran, depuis que Muhammad s’est réfugié à La Mecque dans ce qu’on appelle Hijri (l’année utilisée comme année d’origine dans le calendrier musulman), tous les musulmans dirigent leurs prières ici. Au départ, les croyants priaient vers Jérusalem, mais avec la migration de Mahomet à La Mecque, ils ont changé de cap et se sont finalement installés dans la ville.

De plus, selon le Coran, Abraham et Ismaël ont posé les fondations de la structure, c’est pourquoi il est considéré comme le premier temple dédié à Dieu.

En ce premier jour, certains fidèles se sont approchés de la ka’ba pour accomplir les premiers rites de pèlerinage. La première consiste à faire sept fois le tour de la Kaaba dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, un rituel considéré comme préislamique qui simule le mouvement des anges autour du trône de Dieu. Ils boiront ensuite l’eau de Zam Zam, un puits sacré situé dans la Grande Mosquée, une eau qui a un symbole mystique pour pouvoir purifier et laver les péchés.

Le rituel suivant consiste à faire le tour des collines de Safa et de Marwa et à retourner à la mosquée pour effectuer sept fois le même circuit. Au cours des deux jours suivants, les pèlerins se rendent dans la ville de Mina, où ils accomplissent un rituel dans lequel les démons sont symboliquement lapidés. Ici, les croyants jettent des cailloux sur trois murs. Au sens figuré, selon le Coran, cette action fait référence à l’action d’Ibrahim lorsqu’il a jeté des pierres sur le diable après qu’il lui soit apparu trois fois à cet endroit.

Après cette cérémonie, les pèlerins reprennent leur tenue habituelle. Les hommes rasaient tous leurs cheveux et les femmes coupaient les mèches. Plus tard, les fidèles reçoivent le titre honorifique « Hajj », déclarant que le Hajj est accompli.

En revanche, à l’entrée de La Mecque, le pèlerin doit porter deux vêtements lisses blancs, des sandales et, pour les hommes, se raser. De plus, toute la zone de La Mecque est considérée comme sacrée et son accès est interdit aux non-musulmans.

Comment réussir son Hajj ?

Comment réussir son Hajj ?

Pèlerinage à La Mecque : 5 conseils pour un Hajj réussi

  • 1) Choisissez bien votre voyagiste. …
  • Opération Mystery Pilgrim. …
  • 2) Évitez les visas illégaux. …
  • 3) Méfiez-vous de votre boucher et de votre prêtre. …
  • 4) Assister à l’Académie du Hajj. …
  • 5) L’appel SOS de Pèlerin a disparu.

Comment s’habiller pour aller à La Mecque ? Lors de ce voyage sacré, les femmes musulmanes ne sont pas obligées de porter certains vêtements comme le sont les hommes qui doivent porter l’ihram, cette coutume blanche est reconnaissable entre toutes. Pour un musulman, l’habillement doit rester mastoura (simple).

Quelle période pour le Hajj ?

Quelle période pour le Hajj ?

Le 10e jour, la célébration de l’Aïd al-Adha a lieu, avec deux jets de pierres symboliques les 11e et 12e jours. Donc, en gardant cela à l’esprit, 2022 devrait laisser place au hajj en juillet.

Quand la Omra est-elle célébrée ? Le pèlerinage a toujours lieu entre le 8 et le 13 Dhulhijjah, le dernier mois du calendrier islamique.

Comment s’inscrire pour le Hajj 2021 ?

Cette dernière stipule que les candidats au Hajj et à la Omra ont la possibilité d’obtenir des informations en écrivant à care@hajj.gov.sa, en appelant le 920002814 ou en consultant le compte officiel sur Twitter.

Accueil Mode La Mecque accueillera à nouveau le festival du Hajj