mardi, novembre 29, 2022
No menu items!
Home Santé Le lendemain de la pilule : dix questions sur la contraception d'urgence...

Le lendemain de la pilule : dix questions sur la contraception d’urgence bientôt gratuite pour tous

Sommaire

Bientôt il sera gratuit et accessible sans ordonnance pour toutes les femmes. Mais qu’est-ce que la contraception d’urgence exactement ?

Le 20 septembre 2022, le ministre de la Santé François Braun a annoncé que la contraception d’urgence, ou pilule du lendemain, serait bientôt gratuite pour toutes les femmes, quel que soit leur âge, en pharmacie et sans recette.

« Un pas en avant pour les droits des femmes », a aussitôt réagi le Planning Familial. « Un message fort », lance le gynécologue Geoffroy Robin, secrétaire général du Collège national des gynécologues et obstétriciens (CNGOF), auquel actu.fr a adhéré. Mais en quoi consiste exactement ce moyen de contraception d’urgence ? Faisons le point, en dix questions.

C’est quoi la pilule du lendemain ? 

Sommaire

La pilule du lendemain est une méthode contraceptive d’urgence, dite « de secours ». « Il vise à bloquer puissamment l’ovulation des femmes et permet ainsi d’éviter la survenue d’une grossesse non désirée, après un rapport sexuel à risque (mal protégé ou non protégé) », précise le Dr Geoffroy Robin, gynécologue médical du CHU de Lille. médecin, interviewé par Actu.fr.

Attention, la pilule du lendemain « n’est pas une pilule abortive », insiste la gynécologue. « Les pilules abortives contiennent une molécule capable de provoquer une fausse couche chez les patientes déjà enceintes. La pilule du lendemain ne fait que retarder l’ovulation pour éviter qu’une grossesse ne se produise. »

Il existe deux types de pilule du lendemain, avec deux molécules différentes :

Une troisième méthode

Il existe une troisième méthode de contraception d’urgence qui consiste à poser un stérilet au cuivre dans les cinq jours suivant un rapport sexuel non protégé ou mal protégé, si la patiente souhaite ultérieurement disposer de cette méthode contraceptive. « La pose du stérilet provoque une très forte inflammation et retarde l’ovulation, comme la pilule du lendemain. Cette méthode est la plus efficace des trois : le risque de tomber enceinte est inférieur à 0,1 % », précise le Dr Geoffroy Robin.

En revanche, la pose d’un stérilet au cuivre, qui nécessite un acte médical, n’est pas prise en compte dans la contraception d’urgence gratuite pour toutes les femmes.

Dans quel cas doit-on la prendre ? 

La contraception d’urgence peut être utilisée dans plusieurs cas :

Pour autant, la pilule du lendemain n’est pas une méthode contraceptive traditionnelle, elle doit être utilisée « en situation d’urgence, comme son nom l’indique », ajoute le Dr Geoffroy Robin, également professeur au CHU de Lille.

À quel moment peut-on la prendre ? 

« Le plus tôt sera le mieux après un rapport sexuel », explique le gynécologue. « Parce que plus on attend, plus le taux de succès du médicament diminue. »

Selon les deux types de pilules, vous pouvez les prendre à deux moments différents.

La première méthode a une efficacité qui chute rapidement si on attend trop longtemps pour la prendre, « mais son avantage est qu’elle n’interagit pas avec une autre méthode contraceptive en cours, prise par une femme qui a oublié sa pilule par exemple », précise-t-il. le gynécologue

« La deuxième méthode est plus efficace que la première, et convient mieux aux femmes qui ne prennent pas encore de méthode contraceptive, ou à celles qui ont oublié la pilule, mais qui ont raté la limite des 72 heures pour prendre Norlevo », complète Dr. Geoffroy Robin.

Où peut-on se la procurer ? 

Ainsi, si vous avez eu des rapports sexuels à risque, vous devez vous rendre en pharmacie (sans ordonnance) et expliquer votre situation.

Le site de l’assurance maladie Ameli.fr répertorie d’autres endroits où vous pouvez vous rendre pour les trouver :

Le pharmacien vous dira quelle pilule vous convient le mieux. Depuis cette annonce du ministre de la Santé, il ne sera plus nécessaire de sortir la carte bancaire, puisque la pilule sera gratuite, sans paiement d’avance, et pour toutes les femmes quel que soit leur âge. Il vous suffit d’être assuré, de sortir votre carte vitale et ils vous donneront les médicaments.

Il est également possible d’obtenir une ordonnance de votre médecin ou gynécologue. Mais il faut privilégier une capture rapide. Aussi, se rendre le plus tôt possible dans une pharmacie, sans attendre de voir un médecin, est la méthode recommandée.

Comment doit-on la prendre ? 

« Quelle que soit la pilule que vous choisissez, prenez-la d’un coup, et c’est fini », explique le spécialiste.

Si vous voulez vous assurer que vous n’êtes pas enceinte, et que l’effet du médicament est concluant, il est recommandé de faire un test de grossesse trois semaines après l’avoir pris, car c’est le bon moment pour détecter que la pilule a fonctionné.

À partir de quel âge peut-on la prendre ? 

Il n’y a pas d’âge limite pour prendre la pilule du lendemain. « Dès que la patiente a ses règles et commence donc à ovuler, elle peut le prendre, si elle en a besoin. Et ça n’a aucun impact sur la croissance, si le patient est jeune », précise le Dr Geoffroy Robin.

La prise de cette contraception d’urgence a-t-elle des effets néfastes sur la santé ? 

« Aucun effet nocif sur la santé n’a été démontré », insiste le gynécologue du CHU de Lille.

Car la pilule du lendemain a un effet passager : la molécule présente dans le médicament est rapidement éliminée. »

La pilule fonctionne en une seule fois, puis le cycle reprend normalement. Il n’y a aucun danger avéré à en prendre, aucun risque d’accident vasculaire cérébral, aucun risque pour la fertilité, aucun risque de stérilisation, comme nous l’avons tant entendu.

Le seul impact peut être sur le début des menstruations. « Ils arrivent vers la date habituelle prévue. » Parfois il peut y avoir un petit retard lié au fait qu’on modifie l’ovulation pour l’empêcher de bien se passer. Forcément, l’ovulation peut être de mauvaise qualité, et parfois les patientes ont leurs règles quelques jours plus tôt », rappelle la gynécologue.

« Ou l’ovulation est en fait retardée, et les règles arrivent 5 à 7 jours plus tard, sans aucun impact sur la santé. Et cela montre aussi que cela a bien fonctionné et a changé le cycle correctement.

Combien de fois peut-on prendre la pilule du lendemain ? 

« Autant de fois que nécessaire », assure le Dr Geoffroy Robin.

« Évidemment, il ne faut pas en prendre tous les jours : dans ce cas, on se trompe. Mais s’il arrive qu’une femme prenne la pilule du lendemain deux fois dans le même cycle, voire une fois par mois, cela n’a aucune importance, il n’y a aucun risque pour la santé. On a beaucoup entendu dire qu’en prendre trop c’est mal, ce n’est pas le cas », insiste-t-il.

Pourquoi la gratuité de la pilule du lendemain est une bonne nouvelle ?

L’accès gratuit permettra « de lutter contre les difficultés d’accès à la contraception d’urgence car on sait que son efficacité est maximale dans les 24 heures après le signalement du risque de grossesse », a déclaré François Braun dans l’entretien accordé dans les 20 minutes au cours duquel il a fait cette annonce.

Combien coûte-t-elle actuellement ?

Aujourd’hui, la pilule du lendemain est gratuite sans ordonnance pour les mineurs, et gratuite sur ordonnance pour les femmes de 26 ans et moins. Passé cet âge, la pilule contenant du Lévonorgestrel coûte entre 3 et 7 euros, et la pilule contenant de l’ulipristal coûte environ 20 euros.

Le Dr Geoffroy Robin se dit très enthousiasmé par la nouvelle.

Si, comme le dit le gouvernement, cette gratuité des soins est couplée à une véritable éducation thérapeutique de toutes les femmes et tous les hommes à la contraception d’urgence, les patientes comprendront mieux le caractère efficace et inoffensif de ces méthodes correctives et sauront sagement tout d’elles sur son utilisation.

Ce service gratuit permet également une meilleure information sur la contraception corrective. Jusqu’à présent, les gynécologues notent que les patientes attendent d’appeler leur médecin avant d’aller prendre la pilule du lendemain, et constatent qu’un nombre important d’avortements surviennent dans des cas où la pilule du lendemain aurait pu être prise. Mais faute d’information, les femmes attendent.

« Cette publicité envoie un signal fort aux femmes. Cela va permettre de mieux les éduquer, de diaboliser ce moyen de contraception d’urgence. Parce que beaucoup de femmes avaient peur d’aller s’en procurer par peur d’être jugées, par honte. humiliant et culpabilisant envers les femmes qui se présentent à leur comptoir en quête d’une solution », explique le Dr Geoffroy Robin.

Quels sont les objectifs qui restent encore à atteindre ? 

Pour rendre l’accès à la contraception d’urgence encore plus complet, du travail reste à faire. Les spécialistes demandent que les professionnels de santé, et notamment les pharmaciens qui le dispensent, soient parfaitement formés à cette méthode pour aider les patients à choisir entre les deux pilules et ne plus transmettre de mauvaises informations.

« Du côté des médecins, la contraception d’urgence fait partie des connaissances de base, mais je pense qu’il faut aller encore plus loin dans l’apprentissage », précise la gynécologue.

Selon lui, la principale limite reste l’éducation à la sexualité et à la contraception pour tous les citoyens français, qui doit commencer dès le lycée.

« Il est essentiel de démystifier ces questions car c’est actuellement une catastrophe. Une enquête récente a montré que sur une population de femmes âgées de 15 à 25 ans, seulement 5 à 6 % connaissaient la pilule du lendemain, ce qui est une catastrophe. Il doit évoluer. »

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Actu dans l’espace Mon Actu. En un clic, après votre inscription, retrouvez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

Quelle contraception gratuite 2022 ?

Les jeunes filles de 12 à 25 ans peuvent bénéficier gratuitement de différents moyens de contraception : une pilule de 1ère ou 2ème génération, un implant. un dispositif intra-utérin (DIU ou diaphragme)

Quel dispositif médical sera désormais gratuit pour les 18-25 ans ? Depuis le 1er janvier 2022, la gratuité de la contraception est étendue aux femmes âgées de 18 à 25 ans. Les examens biologiques et les actes médicaux liés à la contraception sont également inclus dans la mesure. Jusqu’à l’âge de 25 ans, les femmes ont désormais accès à des contraceptifs gratuits.

Quel contraception sera gratuite ?

A partir du 1er janvier 2022, la livraison de la pilule, du stérilet et de l’implant hormonal en pharmacie est gratuite pour les femmes jusqu’à 25 ans. Les actes qui entraînent l’installation, le changement ou le retrait d’un contraceptif sont également couverts.

Quelle pilule sont remboursées ?

Pilules de première et de deuxième génération, implants hormonaux, dispositifs intra-utérins (c.-à-d. DIU hormonaux ou au cuivre) et diaphragmes.

Quelle pilule est gratuite en 2022 ?

Remarque : Jusqu’au 1er janvier 2022, la contraception gratuite n’était disponible que pour les femmes n’ayant pas atteint l’âge de la majorité. La contraception est gratuite pour les filles de 15 à 18 ans depuis 2013 et depuis janvier 2020 pour les moins de 15 ans.

Comment ne pas tomber enceinte sans préservatif ?

La contraception 5 façons d’éviter une grossesse non désirée

  • La pilule combinée ou contraceptif oral.
  • Le préservatif masculin.
  • L’anneau vaginal contraceptif.
  • L’implant sous-cutané
  • DIU ou dispositif intra-utérin.

Comment éviter de tomber enceinte sans préservatif ? La méthode dite du « retrait » fait en effet partie des moyens naturels de contraception. Elle consiste, pour l’homme, à retirer son pénis du vagin de sa partenaire juste avant l’éjaculation. Elle est largement pratiquée dans les pays méditerranéens.

Quelles sont les précautions à prendre pour ne pas tomber enceinte ?

Pour se protéger des infections sexuellement transmissibles et prévenir les grossesses non désirées, le préservatif reste le moyen le plus efficace. Mais la meilleure façon d’éviter une grossesse non désirée est d’utiliser des contraceptifs réguliers.

Comment éviter la grossesse naturellement après un rapport ?

La méthode de l’abstinence pour éviter de tomber enceinte Le partenaire masculin se retire du vagin de sa partenaire avant d’éjaculer. Lorsque l’éjaculation n’a pas lieu dans le vagin (ou seulement à l’entrée), cela réduit le risque de grossesse.

Quel est le meilleur moyen pour ne pas tomber enceinte ?

L’utilisation d’un contraceptif – voire d’une contraception d’urgence en cas d’échec – est la seule solution pour éviter une grossesse non désirée. Les préservatifs sont essentiels pour prévenir la transmission des IST.

Comment utiliser le vinaigre pour ne pas tomber enceinte ?

Le vinaigre n’est pas une méthode contraceptive fiable. Cependant, selon le Dr Yasser Joha, gynécologue à Damas, « elle provoque une altération de l’équilibre bactérien naturel du vagin qui augmente les infections vaginales ».

Comment prévenir une grossesse naturellement après un rapport sexuel ? La méthode de l’abstinence pour éviter de tomber enceinte Le partenaire masculin se retire du vagin de sa partenaire avant d’éjaculer. Lorsque l’éjaculation n’a pas lieu dans le vagin (ou seulement à l’entrée), cela réduit le risque de grossesse.

Comment eviter une grossesse après un rapport Sexsuel ?

La pilule du lendemain est un contraceptif d’urgence qui permet d’éviter une grossesse non désirée après un rapport sexuel non protégé ou mal protégé.

Comment éviter une grossesse après avoir fait l’amour ?

Bien que parfois appelée pilule du lendemain, la contraception d’urgence peut être utilisée jusqu’à trois jours après un rapport sexuel (certains médecins pensent même qu’elle est efficace jusqu’à cinq jours).

Quels sont les feuilles à prendre pour ne pas tomber enceinte ?

« Pynyroyal induit le flux prémenstruel et aide à initier un avortement spontané. Il est souvent prescrit avec d’autres herbes pour prévenir la grossesse.

Comment eviter la grossesse avec du miel ?

À cette époque, un mélange de dattes, de miel et d’épines d’acacia broyées appliqué sur un tampon de fibres à placer dans le vagin était courant. Selon des recherches biologiques, l’acide lactique fermenté contenu dans la gomme arabique, un type de latex de l’épine d’acacia, agissait comme un spermicide.

Est-ce que le miel peut interrompre la grossesse ?

Le miel est sans danger pour les femmes enceintes.

Comment utiliser le citron pour eviter la grossesse ?

Ainsi, dans le journal The Nation, il suggère d’insérer une tranche de citron – ou une boule de coton imbibée de jus de citron fraîchement pressé – dans le vagin avant d’avoir des relations sexuelles.

Comment utiliser le citron pour eviter la grossesse ?

Ainsi, dans le journal The Nation, il suggère d’insérer une tranche de citron – ou une boule de coton imbibée de jus de citron fraîchement pressé – dans le vagin avant d’avoir des relations sexuelles.

Quel remède naturel pour ne pas tomber enceinte ?

Papaye, figues, feuilles de neem… tous ces ingrédients naturels sont très efficaces pour prévenir la grossesse si l’on en croit un tweet qui a été liké 14 000 fois et largement retweeté sur internet depuis sa mise en ligne le 5 juin.

Est-ce que le jus de citron tue les spermatozoïdes ?

Pensez-vous que l’acidité du citron peut tuer le sperme ? Non, absolument pas! La contraception (pilule, implant, etc.) et les préservatifs sont les deux seuls moyens de prévenir une grossesse.

Comment bloquer l’ovulation naturellement ?

La contraception naturelle consiste simplement à écouter votre corps. Variations de température, texture de la glaire cervicale, allaitement… Autant de moyens gratuits et bio pour éviter de tomber enceinte sans passer par la pilule.

L’eau salée empêche-t-elle la fécondation ? L’eau salée n’a aucun effet sur la prévention de la grossesse, contrairement à la « pilule du lendemain ».

Comment bloquer ovulation ?

Pour bloquer cette production hormonale et contrôler complètement le cycle de la femme, les médecins disposent de deux types de médicaments : les agonistes de la GnRH (Suprefact® ou Décapeptyl®) et les antagonistes de la GnRH (Cetrotide®). Ce bloc ovarien est obtenu par l’injection d’un médicament spécifique.

Quelle hormone bloque l’ovulation ?

Autrement dit : la progestérone et certains de ses dérivés ont permis le développement de la pilule contraceptive en 1953 par l’Américain Gregory Pincus. En effet, à fortes concentrations, cette hormone peut bloquer l’ovulation et augmenter la densité de la glaire cervicale, qui devient ainsi une barrière pour les spermatozoïdes.

Comment empêcher la fécondation naturellement ?

La contraception naturelle consiste simplement à écouter votre corps. Variations de température, texture de la glaire cervicale, allaitement… Autant de moyens gratuits et bio pour éviter de tomber enceinte sans passer par la pilule.

Comment avoir une pilule du lendemain gratuit ?

Attention : La contraception d’urgence est gratuite et disponible en pharmacie pour les jeunes mineures avec ou sans ordonnance, mais uniquement sur ordonnance pour les jeunes femmes majeures de moins de 26 ans.

La pilule du lendemain est-elle payante en pharmacie ? En pharmacie, la contraception d’urgence pour le lévonorgestrel coûte entre 3 et 7 €, ce qui pour l’ulipristal est inférieur à 20 €. Si vous avez une ordonnance, ces médicaments peuvent être remboursés à 65% par l’Assurance Maladie.

Comment ne pas payer sa pilule ?

Désormais, toutes les femmes jusqu’à 25 ans peuvent recevoir gratuitement la pilule contraceptive. Les pilules de 3ème et 4ème génération ne sont pas concernées par une couverture à 100% jusqu’à 25 ans. Seules les femmes prenant une pilule hormonale de 1ère ou 2ème génération peuvent en bénéficier.

Quelle pilule n’est pas remboursé ?

La contraception prescrite par un médecin ou une sage-femme est remboursée par l’assurance maladie à 65% (ou 100% pour les moins de 15 ans). Les pilules de 3ème et 4ème génération ne sont plus remboursées.

Pourquoi certaines pilules ne sont pas remboursées ?

Pilules contraceptives non couvertes par l’assurance maladie. Les pilules contraceptives suivantes, qu’elles soient progestatives ou combinées, ne sont pas remboursées par l’assurance maladie. C’est ce qu’on appelle la tarification gratuite en pharmacie, ce qui signifie que les pharmacies sont libres de fixer leur propre prix…

Qu’est ce qui remplace la pilule du lendemain ?

Le dispositif intra-utérin (DIU) au cuivre Le stérilet (ou dispositif intra-utérin au cuivre) peut également être utilisé comme contraception d’urgence dans les 5 jours suivant le signalement du risque. En effet, le cuivre rend les spermatozoïdes inactifs et agit sur la paroi de l’endomètre empêchant l’implantation de l’ovule.

Quel médicament prendre après un rapport non protégé ?

Norlevo, ou son lévonorgestrel générique, doit être pris dans les 72 heures (3 jours) suivant un rapport sexuel, et EllaOne, ou son acétate d’ulipristal générique, doit être pris dans les 120 heures (5 jours) après un rapport sexuel pour éviter une grossesse.

Quel pilule prendre après un rapport ?

Il existe deux types de pilule du lendemain : Norvelo® : peut être pris jusqu’à 72 heures (3 jours) après un rapport sexuel non ou mal protégé ; Ellaone® : peut être pris jusqu’à 120 heures (5 jours) après un rapport sexuel non ou mal protégé.

Qui peut aller chercher la pilule du lendemain ?

Le garçon peut prendre la pilule du lendemain au cas où le préservatif se déchire ou accompagner sa petite amie à la pharmacie ou au planning familial. Pour les hommes, il est important de savoir quels contraceptifs votre partenaire prend.

Qui peut chercher la pilule du lendemain ?

La contraception hormonale d’urgence est disponible gratuitement et sans ordonnance dans les Centres de planification et d’éducation familiale (CPEF) et les Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD).

Comment demander la pilule du lendemain à la pharmacie ?

La pilule du lendemain peut être prise quelques heures après un rapport sexuel non protégé. Il est disponible sans ordonnance en pharmacie. Gratuit pour les mineurs, il coûte entre 3 et 20 euros pour les plus de 18 ans qui viennent sans prescription médicale.

Est-il possible de tomber enceinte après avoir pris la pilule du lendemain ?

On estime que 0,6 à 2,6 % des femmes qui prennent la pilule du lendemain après un rapport sexuel non protégé tomberont quand même enceintes.

.

RELATED ARTICLES

Comment fabriquer un pendentif orgonite pour développer votre énergie positive

Pour fabriquer un pendentif orgonite, vous aurez besoin d'une orgonite, d'un anneau, d'un cordon et d'un outil pour percer les trous. Suivez...

L’aéroport de Tours, future base des Canadairs ? – Visites d’informations

✗ Le saviez-vous ? Privacy Overview Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience lors de la navigation sur le site....

Compétences prioritaires dans les centres de services : comment les organiser ?

Publié le 6 octobre 2022 à 19h10, mis à jour le 8 octobre 2022 à 12h16 Source : JT 13h00 en semainePublié le 6...
- Advertisment -

Les plus populaires

Comment fabriquer un pendentif orgonite pour développer votre énergie positive

Pour fabriquer un pendentif orgonite, vous aurez besoin d'une orgonite, d'un anneau, d'un cordon et d'un outil pour percer les trous. Suivez...

Assurer sa prospection commerciale : les 5 erreurs à éviter !

1. Ne pas définir ses objectifs L'une des erreurs les plus courantes en matière de prospection commerciale est de...

Comment nettoyer votre aquarium en 5 étapes faciles

1. Tout d'abord, retirez tous les déchets et les algues du réservoir. Pour nettoyer votre aquarium, vous devez d'abord retirer tous les déchets...

Offrez des fleurs Saint valentin

L'amour est dans l'air! C'est la période de l'année où les couples font des déclarations d'amour et les célibataires commencent à s'inquiéter...