Les lacs du Médoc : la pratique de la pêche bat son plein

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

Par Julien Lestage – j.lestage@sudouest.frPublié le 29/10/2021 à 17:16

Le lac de Carcans-Hourtin et le lac de Lacanau sont appréciés pour la pêche aux carnassiers. La réputation de ces plans d’eau dépasse les frontières de la Gironde. Un atout pour la péninsule

« Dans les lacs du Médoc, on ne peut pas dire que l’activité de pêche soit en déclin. C’est même le contraire. Nous enregistrons toujours plus de membres, environ +5 à +6% par an. » Dominique Lacroix, président de l’Aappma (Association…

« Dans les lacs du Médoc, on ne peut pas dire que l’activité de pêche soit en déclin. C’est même le contraire. Nous enregistrons toujours plus de membres, environ +5 à +6% par an. « Dominique Lacroix, présidente de l’Aappma (Association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique) de Carcans (1), qui compte 600 adhérents, explique aussi que le profil du pêcheur a beaucoup évolué.

« Ce n’est plus le temps de nos anciens qui promenaient le bouchon à la surface de l’eau pour attraper les cafards. Aujourd’hui, on voit arriver sur les lacs de très beaux bateaux avec des équipements sophistiqués. Une pratique tend également à se développer. C’est la pêche au flotteur ou « floating tube ».

Pêche sportive et écologique

Pêche sportive et écologique

Le concept a été importé des États-Unis dans les années 1990. En France, la nouvelle génération commence vraiment à le comprendre. Dans le détail, le pêcheur est assis sur un siège flottant composé de compartiments gonflables. Il porte une combinaison et se déplace avec des palmes. Cela lui permet d’accéder aux endroits les plus difficiles. En juin, l’Aappma de Carcans a organisé une manche du Float Tour Gironde. Ce circuit composé de quatre étapes a été lancé par la Fédération de Pêche de Gironde. Il a rencontré un grand succès.

Entre simple loisir et sa version plus sportive, la pêche génère également une activité touristique. Dans ce secteur des lacs médocains, les guides de pêche commencent à vendre des excursions et des hébergements. Moniteur et guide de pêche diplômé en 2020, Florent Noël, ancien agent de sécurité ferroviaire, vit désormais de son nouveau travail à temps plein.

« Depuis début février, j’ai accompagné plus de 600 clients ! Il y a de la demande. Les lacs du Médoc produisent beaucoup de poissons. Nous sommes venus ici principalement pour les prédateurs. Il y a de beaux spécimens ! « Ce vendredi matin, Florent a guidé des clients parisiens, père et fils, dans une balade en pleine nature.

(1) L’Aappma de Carcans tiendra une réunion élective le 13 novembre à 17h, Salle de la Bugade, pour le renouvellement de son conseil d’administration.