Lingerie : Hästko s’adresse aux femmes sportives – ECOMEDIA GROUP

À Chamonix, la start-up lève des fonds pour développer son activité de lingerie de sport technique et ouvrir des boutiques physiques.

À Chamonix, la start-up lève des fonds pour développer son activité de lingerie de sport technique et ouvrir des boutiques physiques.

Hästko, qui a lancé fin 2019 la première collection de sous-vêtements cavaliers, mise à nouveau sur les sous-vêtements dédiés aux sportifs. Ses traits ? Des kits coordonnés haut de gamme, sans couture, techniques et très confortables adaptés à toutes les pratiques.

« Nos modèles sont entièrement thermoscellés pour éviter les frottements cutanés », explique Aurélie Moinier, co-fondatrice et PDG de Hästko, avec Joséphine Bigo.

La gamme courte sera élargie pour inclure des shorts, des tongs et des soutiens-gorge d’ici la fin de l’année. Un total de dix bas et cinq hauts. Tous les modèles sont conçus par le designer au siège de l’entreprise aux Houches (Chamonix), avant assemblage et production en Croatie (l’usine est spécialisée dans la soudure) et en Tunisie. Les matières (élasthanne, polyamide avec impression 2D et 3D + coton) et les composants proviennent de France, d’Italie, d’Allemagne et d’Autriche.

Afin de se développer, la start-up a levé fin 2021 400 000 euros de capital auprès d’un pool de onze investisseurs privés. On peut citer Bruno Cercley, ancien PDG de Rossignol, qui siège au comité de surveillance de la marque, Alain Bernard, ancien président du groupe suisse Richemont pour l’Amérique du Nord, et Éric Douilhet, ancien PDG d’Estée Lauder au Canada. Et ce n’est que le début, car Hästko prévoit un deuxième tour de financement de plus d’un million d’euros en dix-huit mois pour ouvrir ses propres magasins en 2024 et se développer à l’international.

La marque haut-savoyarde commercialise ses produits exclusivement sur son site marchand et a vendu à ce jour plus de 7 000 unités dont 90% sur le marché français. Il souhaite également s’associer aux salles de sport concernées et sera présent sur plusieurs salons comme l’UTMB à Chamonix, le Longines Equita Lyon et le Salon du Cheval de Paris. Hästko, dont le chiffre d’affaires en 2021 était de 135.000 euros avec deux salariés et trois apprentis, entend dépasser le million d’euros en 2023.

Accueil Mode Lingerie : Hästko s'adresse aux femmes sportives - ECOMEDIA GROUP