Nous avons testé le porte-bébé Embrace Ergobaby

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

Si les écharpes offrent le portage le plus naturel et parfaitement adapté pour les plus petits dès la naissance, les porte-bébés ventraux sont pratiques et faciles à utiliser rapidement. Nous venons de tester le nouveau porte-bébé d’Ergobaby, le modèle Embrace. Sans plus tarder, nous vous donnons nos impressions.

Unboxing du porte-bébé Embrace d’Ergobaby

Unboxing du porte-bébé Embrace d'Ergobaby

Le porte-bébé Ergobaby Embrace est livré dans une boîte en carton avec une petite poignée. La box est assez compacte, ce qui laisse penser que le transporteur l’est aussi. Les images sur le devant, sur les côtés et les inscriptions sur la boîte ne laissent aucun doute : Embrace est vraiment un porte-bébé dédié aux plus petits, dans le genre mini-taille. Il peut être utilisé dès la naissance, à partir de 3,2 kg, jusqu’à 11,3 kg et ne peut être installé qu’en position ventrale.

Le porte-bébé Embrace a 2 positions de portage : bébé face au porte-bébé puis bébé face au monde.

On reconnaît rapidement le logo de l’International Hip Dysplasia Institute, qui confirme que ce produit est sans danger pour les hanches de bébé. On retrouve également le logo de garantie Ergopromise, preuve que ce modèle est garanti 10 ans.

On ouvre la boite et la prise en main est une bonne surprise : le porte-bébé est incroyablement léger et étonnamment compact ! Pour une fois, ce porte-bébé se glisse facilement dans un grand sac à main. Il est aussi super doux au toucher ! Le premier contact est vraiment agréable. Côté couleur, ce bleu gris est superbe, et a priori les 3 autres couleurs visibles sur le site de la marque sont aussi ce que nous validons !

Les avantages pour bébé du pote-bébé Embrace d’Ergobaby

Les avantages pour bébé du pote-bébé Embrace d'Ergobaby

Bébé a une assise physiologique qui respecte vraiment son anatomie et la position naturelle de son dos (légèrement arrondi), dès la naissance. L’ensemble du porte-bébé est en fait complètement souple, il n’y a qu’un léger renfort de tissu en haut du tablier, à la hauteur de la tête et au niveau des jambes. Bébé s’y glisse facilement et s’assoit naturellement sur les fesses. Pour s’assurer que la tête de l’enfant soit à la bonne hauteur, quel que soit son âge, et soit naturellement soutenue, le porte-bébé Embrace dispose d’un siège réglable en fonction de la taille de l’enfant. Le réglage se fait au niveau de la ceinture ventrale. En effet, si le bébé mesure moins de 58 cm, on peut tourner notre ceinture ventrale sur elle-même avant de la resserrer. Cette opération réduit en fait l’assise de manière ergonomique. Si le bébé mesure plus de 58 cm, le siège n’a pas besoin d’être réglé. A ce sujet, la notice pourrait être plus explicite… Nous avons trouvé l’information sur la ceinture, mais nous aurions aimé confirmer la notice, d’autant plus que ce type de réglage n’est pas le plus courant.

« Enroulée » ou « non enroulée », la ceinture ventrale reste confortable pour le porteur et pour le bébé, l’assise s’ajuste bien, c’est un bon point !

Les avantages pour le porteur du pote-bébé Embrace d’Ergobaby

Les avantages pour le porteur du pote-bébé Embrace d'Ergobaby

Embrace est vraiment facile à utiliser, il a très peu de réglages. Il y a une ceinture ajustable à la taille qui permet de s’adapter à toutes les morphologies (la bretelle est large, il y a une bonne marge). Sa fermeture est confirmée par un clic audible, ce qui est rassurant. L’une des innovations de l’Embrace réside dans les bretelles. Ils sont fabriqués dans le même matériau que le porte-bébé. Ils sont réglables et se déplient à la largeur des épaules. Et ça fait la différence, surtout quand bébé devient de plus en plus lourd : la charge est mieux supportée, le poids de l’enfant est mieux réparti, ça se ressent vraiment. Les bretelles croisent le dos du porteur, elles ne glissent pas. De plus, ils se bouclent sur les côtés du siège, juste à côté de notre poitrine. Leur réglage se fait facilement d’un geste : il suffit de saisir les deux sangles et de les tirer doucement

Comment savoir si un porte-bébé est physiologique ?

il est maintenu par toute sa base (fesses et cuisses). Le tissu du porte-bébé doit atteindre le trou du genou de chaque côté. son bassin est incliné, ses genoux relevés plus haut que ses fesses et son bas du dos arrondi. Le tissu doit donc être suffisamment souple pour permettre cet arrondi.

Qu’est-ce qu’un porteur physiologique ? Le porte-bébé physiologique vous permet de positionner votre bout de chou de manière à ce que ses jambes soient relevées à hauteur du nombril, le dos arrondi de façon naturelle et le maintien se fait des fesses jusqu’aux genoux. Son développement physique et mental ne fait que s’améliorer.

Comment doit être un bébé dans un porte-bébé ?

En position physiologique, l’enfant est enroulé en flexion : dos arrondi, bassin incliné, genoux au niveau du nombril, tête alignée avec la colonne vertébrale et mains proches du visage.

Quels sont les 3 grands critères à prendre en compte concernant le portage d’un enfant ?

Il ne tiendra pas seulement compte de l’âge, du poids et de la taille de l’enfant.

Quel porte-bébé physiologique dès la naissance ?

Pour faire simple, c’est une écharpe attachée à des bretelles et une ceinture avec un clip préformé. Le tablier peut être ajusté en largeur à l’aide d’anneaux comme une boucle d’anneau pour un ajustement parfait et unique. Les écharpes restent le meilleur moyen de porter physiologiquement votre bébé dès la naissance.

Quand le bébé reconnaît son père ?

Quand le bébé reconnaît son père ?

Le père est la personne que l’enfant connaît le mieux à la naissance. A partir de 8 semaines, le bébé développe des capteurs au niveau du toucher, puis à 20 semaines, au niveau de l’ouïe puis au niveau du goût. Il capte rapidement la présence, la voix de son père.

Quand bébé reconnaît les visages ? Cette tendance est normale dans les 2 premiers mois. Vers 2 mois, bébé reconnaît le visage de ses parents. Vers 3 mois, il perçoit plus de détails, comme les motifs, car il effectue de mieux en mieux le balayage visuel d’une image. Il aime aussi regarder attentivement ses mains et regarde parfois au loin.

Quand bébé ressent le manque ?

L’âge d’environ 8 mois est à éviter car c’est une période sensible. L’enfant a du mal à gérer la séparation à ce stade. Vers 1 an, votre enfant vivra plus facilement votre absence, d’autant qu’il aura créé des liens avec son père, ses grands-parents, autres que vous.

Quand un bébé reconnaît son prénom ?

Ce qu’un bébé comprend à partir de 6 mois Votre bébé commence généralement à reconnaître des mots vers l’âge de 6 mois. Par exemple, il reconnaît son prénom et se retourne quand il l’entend. Mais c’est vers 8 à 9 mois que votre bébé associe vraiment le sens aux mots.

Est-ce que un bébé peut oublier son papa ?

Pour un petit enfant de moins de 2 ans, on ne peut pas dire qu’il « comprend », mais qu’il « sent » l’absence de son père, quand la voix grave s’éteint, quand le contact avec les organes de la poitrine est usé.

Pourquoi ne pas porter bébé sous les aisselles ?

− Ne le soulevez pas par les aisselles, car votre bébé aura un « coup du lapin » et se raidira le dos. Soulevez-le en lui saisissant les fesses et la tête, les genoux repliés sur le ventre, le menton vers le bas. Le dos du bébé est alors arrondi comme en position fœtale. Votre main soutient son crâne (pas son cou).

Comment bien tenir bébé ? Tenez votre bébé dans vos bras en position couchée (photo 2) comme si vous le berciez. Son cou doit être bien calé et sa tête ne doit pas être dans le vide. Il est important de changer régulièrement de bras où le cou de l’enfant est fermement attaché.

Pourquoi ne pas mettre un bébé debout ?

Un enfant qui se lève trop tôt peut développer un déséquilibre entre les muscles dorsaux et abdominaux et se pousser vers l’arrière dès qu’il en a l’occasion. Cela peut alors retarder la position assise et lui faire sauter l’étape de ramper.

Comment soulever bébé du lit ?

Passez votre main gauche dans le bas de son dos, sous ses fesses. Glissez votre main droite sous son cou et sa tête et soulevez-le doucement. Avant 2 mois, votre bout de chou n’a aucun contrôle sur son cou ni sur ses muscles, il faut donc bien soutenir son corps et sa tête pour qu’ils ne vacillent pas.

Pourquoi ne pas porter un bébé sous les aisselles ?

Pourquoi ne pas porter bébé sous les bras ? Vous ne devez jamais le prendre par les aisselles pour le soulever. Cela raidit son dos et peut être dangereux.

Quel Porte-bébé choisir dès la naissance ?

Pour faire simple, c’est une écharpe attachée à des bretelles et une ceinture avec un clip préformé. Le tablier peut être ajusté en largeur à l’aide d’anneaux comme une boucle d’anneau pour un ajustement parfait et unique. Les écharpes restent le meilleur moyen de porter physiologiquement votre bébé dès la naissance.

Comment choisir un bon porte-bébé ? Pendant les trois premiers mois, il doit être juste contre vous en position fœtale, donc le format hamac ou banane est idéal. Contre la peau de ses parents, le bébé se sent en sécurité et bien positionné. Optez alors pour un porte-bébé ventral ou kangourou qui permet un portage devant et face à vous.

Quel porte-bébé préformé choisir ?

Choisissez selon vos besoins

  • Un porte-bébé utilisable dès la naissance.
  • Une façon évolutive de porter.
  • Un porte-bébé facile et rapide à installer.
  • Un transporteur qui peut être utilisé par plusieurs transporteurs.
  • Un sac à porter léger/chaud.
  • Utilisation pour la randonnée, look sportif.
  • Porter à plusieurs reprises quotidiennement.

Quand mettre bébé dans porte-bébé ?

Les porte-bébés homologués dès la naissance proposent le plus souvent plusieurs positions de portage : assis face au porteur, face au monde, et parfois assis sur le côté (side position). Ces deux dernières positions sont conseillées à partir de 6 mois environ.