Oeil rouge que faire : comment réagir ?

L’œil rouge représente le motif de consultation le plus fréquent en ophtalmologie, il se divise en deux entités :

  • L’œil rouge douloureux.
  • L’œil rouge non douloureux.

La coloration rouge des yeux provient de la conjonctive, qui est le feuillet transparent qui recouvre les paupières de l’intérieur, et qui recouvre également la sclère (la partie blanche de l’œil).

Cette structure anatomique est d’habitude peu vascularisée, et est donc transparente. Mais en cas de problème, il se peut que ses vaisseaux se dilatent, que plus de sang y circule et qu’on puisse apercevoir une hémorragie ou une couleur rouge.

La démarche diagnostique initiale pour séparer les différentes et diverses causes à l’origine de la survenue d’un œil rouge, consiste à examiner l’œil à la lampe à fente, à tester le tonus des globes oculaires et des muscles oculo-moteurs, ainsi qu’à évaluer l’acuité visuelle en s’assurant que cette dernière n’a pas baissé.

Quelles sont les causes graves ?

Devant un œil rouge, les causses sont très diverses et peuvent être de gravité variable également. Seules ces causes devront vous alarmer, et vous faire consulter immédiatement car le pronostic visuel peut être engagé à court terme :

  • Glaucome à angle fermé : il s’agit de la fermeture d’un angle dans l’œil appelé l‘angle irido-cornéen, qui permet en temps normal de drainer l’humeur aqueuse, un liquide qui se trouve dans la chambre antérieure de l’œil, juste en avant de la pupille. Dans le glaucome, cette fermeture de l’angle emprisonne ce liquide dans la chambre antérieure, y engendrant une augmentation de pression très importante, et une douleur exquise avec un œil franchement rouge.
  • L‘irido-cyclite : c’est une inflammation à la fois de l’iris et du corps ciliaire. Elle peut être primitive ou faire suite à une atteinte de la cornée.
  • La kératite : c’est une inflammation de la cornée qui donne un œil rouge et très douloureux. Elle peut être d’origine bactérienne ou virale, ou encore être due à une brûlure chimique ou à une sécheresse trop importante de la conjonctive. Dans tous les cas, elle peut être très grave selon sa cause, et engendrer rapidement une cécité, sa prise en charge est urgente.

Quelles sont les causes bénignes ?

Parmi les causes de l’œil rouge douloureux, l’on retrouve également généralement deux causes totalement sans gravité, et plutôt banales :

  • L‘hémorragie sous conjonctivale.
  • La conjonctivite.

La conjonctive a en elle même plusieurs origines :

  • Virale : le cas le plus fréquent. Elle nécessite un simple traitement symptomatique et rien de plus.
  • Bactérienne : où une antibiothérapie règle rapidement le souci sans récidive le plus souvent.
  • Irritatives : la fameuse « poussière dans l’œil » qui a tendance régresser seule dès disparition de la cause.
  • Allergiques : elles sont alors accompagnées de larmoiements importants, d’un écoulement nasal, d’une toux et parfois d’une difficulté à respirer. On donne généralement des anti-histaminiques pour en venir à bout.
Accueil Santé Oeil rouge que faire : comment réagir ?