ORC 57 : Un catamaran rapide avec une philosophie de voiture de sport

Photo of author

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

Voilier amiral du chantier Marsaudon Composites, l’ORC 57 assume un programme clair : celui d’un bateau rapide pour propriétaires aisés, en quête de sensation sur un catamaran qui ne passe pas inaperçu.

Voilier amiral du chantier Marsaudon Composites, l'ORC 57 assume un programme clair : celui d'un bateau rapide pour propriétaires aisés, en quête de sensation sur un catamaran qui ne passe pas inaperçu.

Décliner le savoir-faire de Marsaudon Composites vers le haut

Après le succès des TS 42 et TS 50, renommés ORC 42 et ORC 50, le chantier lorientais Marsaudon Composites a souhaité poursuivre sur sa lancée en élargissant le programme à une taille plus importante. Ainsi est né l’ORC 57, un catamaran polyvalent qui reprend les bases du chantier, tout en adhérant aux exigences plus exigeantes d’un voilier de cette taille. Pour cela, le constructeur a rencontré le nouvel architecte du multicoque de 57 pieds, Marc Lombard, comme l’a expliqué le directeur du yacht Damien Cailliau : « Parmi les architectes qui nous ont demandé quand le yacht recommencerait à concevoir notre nouveau modèle, c’est celui qui a le mieux répondu. L’idée est de faire des bateaux rapides tout le temps, tout en pouvant soigner un peu l’intérieur, sans affecter la vitesse. Ce sont les bateaux qui nous tiennent à cœur, il n’y en a pas 5 dans le port. la philosophie des muscle cars, des supercars.

Construction soignée et légère

Conformément à la philosophie de la diversité, l’ORC 57 mise sur la légèreté, avec un déplacement de poids de 11,9 tonnes. Pour cela, le catamaran est construit en infusion, avec un sandwich fibre de verre et résine vinylester sur une âme en mousse PVC, soit coque, pont ou cloisons. Des renforts en fibre de carbone assurent la rigidité.

Les raccords sont également conçus pour réduire le poids. Les fonctions architecturales et structurelles sont combinées pour transmettre la lumière ou fournir du stockage.

Un plan de voilure bodybuildé

Pour assurer les performances attendues par les plaisanciers d’un « muscle-cat », la conception du bateau est forte. Le mât de 22,85 mètres accueille une grand-voile de 107 m² et un génois – J1 de 84 m². Par vent faible, le gennaker de tête de 200 m² ou le spi de grand voile de 315 m² boostent les performances du catamaran.

Pour un maximum de performances, 2 grandes dérives permettent une tête flexible.

Engranger des milles

Le programme ORC 57 ne fait pas réellement de rondes portuaires. Le bateau, conçu avec une belle hauteur sous nacelle de 1,07 mètre, est conçu pour pouvoir affronter de bonnes conditions de mer, en toute sécurité. Homologué pour 12 personnes en classe A et équipé de 2×200 L d’eau douce, il peut emmener son équipage en petite balade en mer.

ORC 57, la fiche technique

ORC 57, la fiche technique

Voir la page technique de l’ORC 57

&#xD ;