Pike : vers une ouverture à géométrie variable

Tous les lacs du Pays de Langres ne sont pas logés dans le même bateau alors que l’ouverture des brochets se profile ce samedi matin.

Sont-ce le début d’une nouvelle année de sécheresse ? Cependant, les rivières sont au régime asséché depuis plusieurs semaines. Le manque de précipitations en hiver et ce printemps relativement sec ont également un impact direct sur les lacs du Pays de Langres qui ne bénéficient pas tous d’un niveau de remplissage optimal. C’est ce qu’a constaté Patrice Lapoire, le nouveau président de l’Epinoche Langroise quelques jours après l’ouverture de la pêche au brochet en 2ème catégorie poisson. « Il manque 1,20 m sur Charmes et environ 0,80 m sur Liez », observe-t-il. Et selon lui le déficit pluviométrique n’explique pas tout. «Sur Charmes, nous avons lâché tout ce qui nous convenait. Sur La Liez, les travaux de la Rigole de Vaucouleurs auront sans doute eu un effet négatif sur le remplissage du lac », estime-t-il.

Bref, rien d’optimiste pour l’ouverture samedi car pour le moment il y a très peu d’herbiers à Charmes et La Liez. Et quand il y a des herbiers, ils ne sont pas très évolués. Pourtant, ceux-ci jouent un rôle de premier plan dans la réussite du frai. Ce sont des zones essentielles pour la croissance des juvéniles et des poissons fourrages.

Des black-bass et un concours

A l’instar du bassin de la Mouche à Saint-Ciergues, dans le Villegusien, l’optimisme s’accorde avec des niveaux d’eau très corrects qui ont favorisé la reproduction des prédateurs, comme l’affirme Michel Fadeau, président de l’AAPPMA (Association reconnue pour la pêche et la protection de l’environnement des eaux) La Vingeanne justicier. «Nous espérons que les pêcheurs commenceront à attraper le black bass. Nous avons introduit 400kg ces deux dernières saisons, mais jusqu’à présent ce poisson un peu fantaisiste s’est fait très discret. J’espère que les pêcheurs, notamment ceux qui pratiquent le flotteur, pourront s’amuser avec ce poisson combattant. Et si ce n’est pas le cas, on ne renouvellera pas ce test », précise-t-il.

A quelques heures de cette ouverture, le gérant du Vigilant Vingeanne attend avec impatience la saison avec en point d’orgue la course des carnassiers qui aura lieu le dimanche 26 juin. L’année dernière, quatre-vingts pêcheurs y ont participé. Les inscriptions sont déjà ouvertes au 06.14.94.20.58.

Gros leurres de rigueur

En début de saison, quelle technique utiliser pour tenter d’appâter le suspect du brochet ? « L’espèce semble encore un peu apathique si j’en crois les hauteurs du côté du Der où la pêche est déjà ouverte », observe Patrice Lapoire.

Pour ce pêcheur confirmé, ancien champion de pêche à la canne, aujourd’hui reconverti dans la chasse au brochet, « il ne faut pas hésiter à utiliser de grands leurres, notamment pour la pêche en bateau. Des leurres de 15 à 20cm pour 120 à 130g ». Et surtout, il y a un piège à éviter : ne pas pêcher trop profond. « Une action de pêche de 4 à 8 mètres d’eau est souvent plus efficace. Pour la pêche du bord, on privilégiera les leurres durs type Rapala le samedi », prédit ce passionné de pêche des carnassiers qui n’hésite pas à demander conseil aux spécialistes. « J’ai récemment participé à une démonstration de matériel chez un concessionnaire Langrois. Il y avait beaucoup de monde. De vrais passionnés. » Dans le Pays de Langres, la trouée des brochets reste le rendez-vous des passionnés.

Nouvelle saison, nouvelle règle

A l’initiative de la Fédération Départementale de Pêche, la nouvelle réglementation de la pêche au brochet est en vigueur depuis le début de l’année. Désormais, les pêcheurs ne peuvent pêcher – s’ils le souhaitent – que des poissons entre 60 et 80 cm. C’est ce qu’on appelle la fenêtre de sélection. Cette nouvelle disposition actuellement testée sur les cours d’eau de 2ème catégorie du département doit permettre de protéger les grands éleveurs afin d’assurer au mieux la pérennité d’une espèce de poissons qui voit son nombre diminuer d’année en année.

En janvier, avant la fermeture inhérente à la saison de reproduction de l’espèce, « on a pu constater que les pêcheurs avaient assimilé cette nouvelle règle », souligne Michel Rémond qui est allé mesurer la température du côté des pontons du bassin des Charmes.

Autre initiative mise en place par la Fédération, la mise en place d’un carnet d’échantillonnage qui permettra à terme d’avoir une idée plus précise des populations de prédateurs présentes sur les lacs de Langres. Un groupe de pêcheurs et les gardes de la brigade fédérale doivent en être équipés. Ce dispositif permettra un suivi pendant deux ou trois ans en plus de la pêche au filet maillant qui se pratique régulièrement. Cette saison c’est le Lac de Charmes qui devrait bénéficier de ce type de prélèvement après celui de Liez l’an dernier qui a déjà donné quelques leçons. « Nous sommes dans la norme nationale pour La Liez avec 27 % de prédateurs. Le reste est essentiellement constitué de poissons fourrages », précise Patrice Lapoire.

Juillet : anchois, merlu, congre, gambas, gambas, gambas, langoustes, homards, langoustines, cabillaud, maquereaux, raies, saint-pierre, sardines, saumon, thon germon, turbot. Août : anchois, gambas, daurade, gambas, langoustes, homards, langoustines, maquereaux, raies pastenagues, sardines, saumon, thon germon.

Quelle poisson Peut-on pêcher en février ?

Quelle poisson Peut-on pêcher en février ?

Pêche en surfcasting C’est la saison des poissons plats, avec plie, sole et turbo au menu de nos côtes. Les loups regorgent d’oeufs en ce moment, on évitera de cibler cette espèce. Côté appâts, les amandes de mer et les palourdes mélangées à des vers de remorquage donnent d’excellents résultats.

Quels poissons peut-on pêcher toute l’année ? D’autre part, il existe des prédateurs « communs » non protégés par une période de fermeture, tels que le silure, le sandre, la perche et le black bass qui peuvent être pêchés toute l’année à condition que des techniques appropriées pour la capture du brochet ne soient pas utilisées dans la période .de…

Quel jour Peut-on pêcher la truite ?

La saison de pêche à la truite de 1ère catégorie s’ouvre traditionnellement le deuxième samedi de mars, partout en France. En 2022, c’est donc le samedi 12 mars. La fermeture aura lieu le troisième dimanche de septembre, soit le dimanche 18 septembre.

Quand commence la saison de pêche 2022 ? La pêche à la truite de première catégorie sera ouverte du samedi 12 mars 2022 au dimanche 18 septembre inclus. La pêche au brochet sera autorisée en deuxième catégorie du 1er janvier au 30 janvier 2022 et du samedi 30 avril 2022 au samedi 31 décembre 2022.

Quelle est la meilleure heure pour pêcher la truite ?

Officiellement, la pêche à la truite commence 30 minutes avant le lever du soleil et se termine 30 minutes après le coucher du soleil. Vérifiez donc l’horaire exact en fonction de votre lieu de pêche. N’oubliez pas non plus le couvre-feu de 18h.

Accueil Sport Pike : vers une ouverture à géométrie variable