Quel est le processus pour l’assurance habitation avec Airbnb ?

Photo of author
Written By chacha

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

La confiance est le pilier de toute entreprise. Mais lorsqu’il s’agit de votre propre sécurité, quelle assurance habitation devez-vous choisir pour louer votre maison sur Airbnb ?

Airbnb est à l’origine de millions de dollars de transactions entre des personnes du monde entier. Si la plupart des séjours sont réussis, il est possible dans d’autres cas que les locataires prennent possession d’équipements ou d’autres objets au sein de votre maison Airbnb lors de leur départ. Pour se protéger de tout problème, quelle est la meilleure façon de s’assurer que l’assurance de votre maison fonctionne avec Airbnb ? C’est le sujet de ce billet.

Faut-il une assurance pour les locations Airbnb ?

La location de maisons entre particuliers via Airbnb n’est pas nouvelle. Si vous souhaitez en savoir plus sur le cadre juridique de cette activité, rendez-vous sur ce site. Une fois le bien loué, de nombreux problèmes peuvent être rencontrés après l’expiration du bail. Des murs avec des pannes de taches, des vols ou des dommages à la propriété. Airbnb propose donc deux types de garanties aux propriétaires de locations saisonnières :

  • L’assurance de l’hôte : C’est une assurance responsabilité civile sans frais activée lorsqu’il y a la réservation d’un séjour sur Airbnb. Elle protège le propriétaire et les locataires en cas d’actions en justice initiées par un tiers résultant d’un dommage corporel ou matériel qui dépasse 800 000 euros.
  • La garantie hôte s’active de la même manière que l’assurance hôte. Elle couvre les locataires et les propriétaires en cas de dommages causés à la propriété ou aux biens pendant le séjour. Cette assurance n’est pas supérieure à 800 000 euros.

Lorsque ces assurances indiquent clairement la couverture des locataires, des propriétaires et de leurs biens, quelques pièges s’y cachent. En réalité, l’assurance hôte est un type d’assurance qui ne prend en compte que les actions intentionnelles, et non les actions accidentelles.

Si, par exemple, le locataire ou le propriétaire se blessent pendant le séjour, il faudra établir que l’un ou l’autre était en mesure de blesser l’autre pour pouvoir bénéficier de cette protection. Si ce n’est pas le cas, le propriétaire et le locataire doivent chercher d’autres options en plus de celles suggérées par Airbnb afin de résoudre le litige. Cette démarche est coûteuse en temps et en argent, et sans garantie que les droits des deux parties seront respectés lorsque le moment sera venu de conclure.

En ce qui concerne la garantie de l’hôte, elle ne couvre pas la possibilité de dommages aux lieux communs ou aux animaux. Par conséquent, en cas de perte ou de dégradation des biens, la plateforme n’offre aucune protection, ni pour le locataire ni pour l’hôte.

Au final, il apparaît clairement qu’il est indispensable de souscrire une assurance habitation indépendante pour louer son logement sur Airbnb.

Comment fonctionne le processus d’assurance habitation en utilisant Airbnb ?

En cas de dommage ou de vol, Airbnb laissera l’hôte ainsi que le locataire livrés à eux-mêmes Il est fortement recommandé de souscrire une assurance pour réclamer le bon montant le moment venu. Il n’est pas facile de trouver une assurance qui soit adaptée à Airbnb.

En effet, à partir du moment où vous louez votre logement par le biais de la plateforme Airbnb, l’assurance va considérer la location comme une activité commerciale. Ce type d’activité n’est en aucun cas couvert par une assurance habitation normale. Il s’agit d’un risque différent. Par ailleurs, le code civil impose à celui qui loue un bien touristique d’en informer sa compagnie d’assurance. Le cas échéant, l’assureur est en droit de vous refuser une indemnisation en cas de sinistre ou de litige.

Mais, certains assureurs ignorent le fait que la maison est louée pour quelques nuits par an. Il s’agit généralement de quelques week-ends par an. Toutefois, il est conseillé de contacter votre assureur pour qu’il vous pose plusieurs questions. En voici quelques-unes :

  • Quelle est la taille du logement loué (une pièce ou l’ensemble de la propriété) ?
  • Combien de locataires assurez-vous en même temps ?
  • Avez-vous l’intention de rester au même endroit que vos locataires pendant leur séjour ?
  • Le spa, le barbecue, la piscine ou même votre véhicule sont-ils inclus dans votre contrat de location ?
  • Des services annexes sont-ils prévus (réservation de billets d’avion, petits-déjeuners payants, nettoyage) ?
  • Quelles sont les mesures de sécurité proposées aux locataires du bien loué (extincteurs, détecteurs de fumée, etc.) ?) ?

Dans la grande majorité des cas, lorsque les mesures de sécurité sont en place et que le nombre de locataires n’est pas trop élevé, les assureurs sont d’accord pour rester dans le contrat d’assurance habitation, en assurant votre habitation ainsi que vos locataires. Au contraire, un assureur peut décider de mettre fin au contrat qui le lie à vous et à votre maison.

Il est toutefois possible de négocier avec votre compagnie d’assurance pour déterminer le nombre de fois par an où votre maison peut être louée via Airbnb. Cependant, vous risquez également d’augmenter le coût de votre assurance habitation ou même de compartimenter la couverture d’assurance en ne couvrant pas en cas de vandalisme. Certains assureurs sont plus naïfs et vous recommanderont (en fait, ils l’exigeront) de souscrire une assurance complète.