mardi, décembre 6, 2022
No menu items!
Home Maison Quel est l'objectif de Kaliz après avoir levé 20 millions d'euros ?

Auteur:

Pouvez-vous rappeler le cœur de l’activité de Kaliz et nous dire si votre offre a évolué depuis votre création ?

Capitaine chrétien | la

Comment s’articule cette relation BtoBtoC avec ces professionnels de l’immobilier ?

mercredi 4 mai 2022

Que pèse Kaliz en nombre de lots gérés et de clients ?

En quoi votre modèle est-il plus efficace que celui déployé par les autres acteurs de la gestion locative ?

|

Sites internet pour particuliers

Après que Vilavi Group a levé 20 millions d’euros de financement, Kaliz, plateforme de gestion locative, évalue ses nouvelles ambitions. Et il pointe les fondements de son modèle, qui s’adresse en grande partie aux professionnels de l’immobilier. Entretien avec le PDG, Olivier Duverdier.

En termes de tarifs, les vôtres sont-ils plus compétitifs que ceux proposés par les agences immobilières classiques ?

Depuis le début des opérations en mars 2020, notre activité comprend la gestion et la location de biens immobiliers résidentiels et tertiaires. Quant au développement de notre offre, nous avons fortement accéléré la commercialisation BtoBtoC depuis l’automne 2021, c’est-à-dire via des partenaires professionnels : courtiers immobiliers, réseaux d’agents, conseillers en gestion de patrimoine et plateformes de vente de biens neufs.

Avec combien de professionnels de l’immobilier travaillez-vous et quels sont vos objectifs de croissance ?

Il s’adresse aux acteurs non-propriétaires exposés à une clientèle d’investisseurs locatifs, soit en cours de construction de leurs biens, soit déjà construits. Dans le cadre de leur parcours de vente, d’accompagnement ou d’assurance de leurs clients propriétaires-bailleurs, ils font la promotion de Kaliz et nous aident à signer les autorisations de gestion locative.

Vous affirmez que le tour de table que vous venez de boucler va vous donner la possibilité de mener à bien un plan de croissance externe. Vers quels types d’opérateurs vont s’opérer ces rachats ?

Nous nous appuyons sur plusieurs formes de partenariat avec ces experts : d’une part, à travers un partenariat classique, qui nous oblige à verser une commission à ceux qui nous ont recommandés (nous partageons donc la commission avec eux) ; d’autre part, jusqu’à la coopération avec des partenaires plus importants. Dans ces cas, ces acteurs, souvent significatifs, nous demandent d’intégrer notre solution, en marque blanche, dans leur environnement de marque. Ainsi, nous créons pour eux un service, qui s’appuie sur une plateforme technologique et une équipe de managers.

Vous venez de lever 20 millions d’euros auprès du Groupe Vilavi. Comment l’avez-vous convaincu de vous accompagner ?

A ce jour, nous gérons un peu plus de 2 700 parcelles pour le compte de plusieurs milliers de propriétaires sur tout le territoire. Cela représente environ 500 millions d’euros d’actifs sous gestion et 20 millions d’euros de loyers annuels collectés pour leur compte.

Quels sont les grands objectifs que vous vous êtes fixés après cette levée de fonds ?

Je vois plusieurs points de distinction. Premièrement, nous sommes le seul nouveau venu sur le marché de la gestion locative à avoir construit notre propre plateforme de gestion. D’une part, cela nous a permis de repenser le métier de la gestion locative puis de simplifier ses phases. Et enfin, d’automatiser le traitement d’un certain nombre d’opérations réalisées manuellement par les acteurs traditionnels.

Nous avons décomposé 76 processus métier et les avons analysés pour déterminer s’ils pouvaient ou non être exécutés par une plateforme plus automatisée. Kaliz permet ainsi aux professionnels de gagner en efficacité et en productivité.

Autre différence : chez Kaliz, nous avons beaucoup travaillé sur l’interface utilisateur. Résultat : toutes les parties prenantes, c’est-à-dire nos gestionnaires, propriétaires, locataires et artisans, ont accès à la même plateforme, mais avec des visions différentes. Cela nous permet de fournir à chacun des informations en temps réel ainsi que des indicateurs de performance tels que les taux de retour, les taux de vacances ou encore l’avancement du processus d’embauche.

Pour un bailleur, nous sommes en moyenne 30 à 40% moins cher qu’une agence immobilière. Notre modèle est que si une agence immobilière se charge de cette gestion d’un petit portefeuille, ce sera au mieux sans profit ; s’il est plus grand et bien organisé, il gagnera 10 ou 15 points de rentabilité à la fin du processus. Mais si elle travaille avec nous, elle aura non seulement une marge plus élevée, mais elle n’aura à gérer aucune opération : recrutement d’équipes, achat de logiciels, etc.

RELATED ARTICLES

Crédit Travaux simulation ce que vous devez savoir

Crédit Travaux simulation Le Crédit Travaux est une forme de financement qui permet de couvrir le coût des travaux...

10 astuces pour résoudre vos problèmes de plomberie

Il est toujours bon de connaître quelques astuces pour résoudre vos problèmes de plomberie. Ces 10 astuces peuvent vous aider à économiser...

Volet en Bois : Les avantages pour votre maison

Les avantages du volet bois pour votre maison Les volets en bois ont de nombreux avantages pour votre maison....
- Advertisment -

Les plus populaires

Machine à sous gratuite 2023 : nos conseils pour gagner

Machine à sous gratuite 2023 est une machine à sous qui offre une expérience de jeu entièrement gratuite et divertissante. Les joueurs...

Simulation crédit personnel Nos conseils

Dans cet article nous vous expliquons tout sur la Simulation crédit personnel La simulation de crédit personnel est un...

Crédit Travaux simulation ce que vous devez savoir

Crédit Travaux simulation Le Crédit Travaux est une forme de financement qui permet de couvrir le coût des travaux...

10 astuces pour résoudre vos problèmes de plomberie

Il est toujours bon de connaître quelques astuces pour résoudre vos problèmes de plomberie. Ces 10 astuces peuvent vous aider à économiser...