Sainte Bazeille. Cinq pêcheurs ont décidé de prendre le relais et de sauver le Gardon Bazeillais

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

En danger avec le risque de voir l’association disparaître il y a quelques semaines, cinq pêcheurs ont décidé de reprendre les commandes de l’AAPPMA.

Par la rédaction Le Langon Républicain

Publié le 30 janvier 22 à 11:26

Des passionnés

Des passionnés

mis à jour le 30 janvier 22 à 11h28

Le Gardon Bazeillais a quasiment cessé d’exister, mais grâce à l’appel de l’ancien bureau et de son président Jacques Duffau sur les réseaux sociaux et dans nos colonnes, les pêcheurs Bazeillais pourront continuer à prendre le permis en son sein. Une assemblée générale extraordinaire s’est tenue le mardi 18 janvier pour l’élection du nouveau conseil d’administration et du nouveau poste de l’AAPPMA. Jacques Duffau, qui présidait pour la dernière fois après 33 ans à la tête du Gardon Bazeillais, après avoir rendu compte oralement des activités et des moyens de l’association, a demandé aux pêcheurs présents qu’ils souhaitaient intégrer le conseil d’administration.

C’est avec enthousiasme que 5 pêcheurs, qui avaient lu la bouteille jetée à la mer par Jacques Duffau dans la presse, ont décidé de se lancer dans l’aventure et ont répondu favorablement. En plus de ces 5 membres, Jacques Duffau, Bernard Ducan et Guy Jeansou, tous trois anciens administrateurs, ont décidé de rester au conseil d’administration pour assurer le bon déroulement du nouveau bureau. Le nouveau président, Gaylord Fouquet, 35 ans, féru de pêche carnassière, prend alors les rênes du Gardon Bazeillais. Cet ancien compétiteur qui a beaucoup pratiqué sa passion sur les grands lacs des Landes à bord de BassBoat ou en tube flottant, « a envie de réparer de nouvelles choses » notamment sur le Lac de Marcachaud.

« Il faut repenser certaines choses, mais cette année ce sera une cession avec l’ancien bureau dans la même dynamique mais avec quelques nouveaux projets. Des sondages grâce à un sondeur. » Une page Facebook du Gardon Bazeillais vient d’être créée pour informer les pêcheurs. directement sur les lâchers de truites, quand acheter le permis de pêche ou simplement pour communiquer avec l’association Le vernissage de la truite aura lieu le 12 mars , avec toujours un lâcher de truites dans le Gupie.

L’ouverture du prédateur est prévue le samedi 30 avril. Les permanences pour l’achat de la licence auront lieu les vendredi 18 février et 4 mars à la mairie de Sainte-Bazeille et les samedi 12 et 26 février au Super U de Sainte-Bazeille. Le permis de pêche est également disponible via le site www.cartedepeche.fr.

Contact : Gaylord Fouquet 06.75.31.67.86 ou via Facebook Le Gardon Bazeillais.

Qui fixe la date d’un enterrement ?

Qui fixe la date d'un enterrement ?

Le bureau : Président Gaylord Fouquet, trésorier Charly Aubel, secrétaire Pierre Ricard. Administrateurs Philippe Dubois, Hugo Dubois, Jacques Duffau, Bernard Ducan, Guy Jeansou.

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Le Républicain Lot-et-Garonne dans l’espace Mon actualité. En un clic, après inscription, vous retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques préférées.

Qui annonce le décès d’un patient ?

Le délai entre le décès et l’inhumation en France est compris entre 24 heures et 6 jours maximum. C’est l’article R2213-33 du Code général des collectivités territoriales qui en fixe les conditions. A noter par exemple que seuls les jours ouvrés sont pris en compte car il n’y a pas d’inhumation le dimanche ou les jours fériés.

Qui choisit la date des funérailles ? Dans le cas où le défunt n’a pas de famille, et qu’aucun parent ne se manifeste, il appartient au maire de la commune de prendre les décisions relatives à l’organisation des obsèques. Le financement des obsèques est également à la charge de cette dernière.