Série d’été – Et si… Fiat ?

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

La pause estivale nous permet de dresser un bilan de mi-saison d’activité des principaux constructeurs automobiles, sur fond d’électrification et de pénurie de composants électroniques ralentissant la production et les livraisons. Chaque jour durant les trois premières semaines d’août, Caradisiac s’intéresse ainsi aux principaux acteurs du marché français. Aujourd’hui, Fiat, l’ex-géant italien qui a dû s’allier avec Chrysler puis PSA pour survivre, peut compter sur une énième voiture-miracle : la 500e.

La pause estivale nous permet de dresser un bilan de mi-saison d’activité des principaux constructeurs automobiles, sur fond d’électrification et de pénurie de composants électroniques ralentissant la production et les livraisons. Chaque jour durant les trois premières semaines d’août, Caradisiac s’intéresse ainsi aux principaux acteurs du marché français. Aujourd’hui, Fiat, l’ex-géant italien qui a dû s’allier avec Chrysler puis PSA pour survivre, peut compter sur une énième voiture-miracle : la 500e.

Depuis combien de temps Fiat, avec une gamme jeune et dynamique, a-t-elle défilé au sommet du marché européen. La marque italienne a chuté dans le classement des meilleures ventes et, pire que cela, depuis plusieurs années, le marché est particulièrement morose. La faute au Covid, qui a provoqué des confinements, puis des perturbations de production dans le monde, à commencer par les semi-conducteurs.

Cependant, dans un marché européen des voitures particulières en baisse de 14,1 % au cours des 6 premiers mois de 2022, Fiat est en baisse de 27,2 % dans l’UE (266 533 ventes), la plus forte baisse au monde. Stellantis Group, dont la marque turinoise fait partie. En France, paradoxalement, Fiat s’en sort plutôt bien. Si le marché perd 15,31% de janvier à juillet 2022, le blason italien est à -5,96%, augmentant ainsi sa pénétration de 2,40% à 2,66%. C’est la deuxième meilleure performance du groupe Stellantis, la première revient à… Alfa Romeo (+34,47%). Mais Biscione, qui profite de l’arrivée de Tonale, part très, très bas.

Fiat souffre d’une gamme incomplète et très vieillissante : la Punto, son ancienne bête de somme, n’a jamais été remplacée, il ne reste que deux vieux SUV (la Panda Cross et la 500 X) alors que son dernier modèle, la Tipo, date de 2015… Sauf pour le 500ème miraculeux ! Grâce à elle, lancée en 2020, l’Italienne peut jouer sur les marges comme rarement dans son histoire, bénéficiant de volumes de ventes estimés. En effet, en France, c’est la 3e voiture électrique la plus vendue, avec 8 922 unités. Et ce malgré un prix de base de 26 200 € (hors prime gouvernementale), contre 17 190 € pour l’hybride. Fiat peut remercier sa citadine à batterie, sa nouvelle vache laitière !

Tous modes moteurs confondus, la 500 occupe la 11e place, avec 17 537 unités. Par ailleurs, Fiat a largement électrifié ses modèles, de la Panda à la 500 X, en passant par la 500 et la Tipo. A défaut de bénéficier directement des chiffres de vente, évidemment, cela devrait fortement augmenter les marges, notamment dans le cas de la 500, qui se vend pour plus de la moitié en électrique.

Comme d’autres, Fiat profite de la crise d’approvisionnement pour miser sur les marges, ses modèles à prix minimum ayant disparu. Egalement, l’électrification, qui a entraîné une inflation des prix très importante : la Panda à moins de 8 000 € appartient au passé (12 590 € minimum désormais). De son côté, Tipo n’est plus disponible à moins de 20 990 €. Il fut un temps où il était affiché à 11 000 €… Fiat lui donne des airs de SUV, et en profite, là encore, pour le vendre plus cher. Cette politique de surévaluation des voitures porte ses fruits chez Stellantis, qui affiche des bénéfices records.

L’avenir de Fiat ? S’il peut sortir rapidement une nouvelle Punto (elle est dans les tubes) et relooker efficacement sa Panda (sortie en 2011) qui, soit dit en passant, reste sa meilleure vente européenne, il n’a pas l’air si morose. Mais Fiat devra aussi s’équiper de nouveaux SUV, sans lesquels il ne semble pas y avoir de salut commercial. A noter qu’au Brésil, FCA continue de dominer, avec 23,6% du marché (193 287 voitures), de janvier à juillet 2022, même si sa baisse de 15,4% est supérieure à celle de toutes les marques (11,7%).

Pour aller plus loin Volvo XC 40 Recharge. Kia e-Niro. Audi Q4 e-tron. Renault Mégane E-Tech.

Comment recharger une voiture électrique ?

Il existe deux manières de recharger une voiture électrique à domicile : sur une prise domestique standard à l’aide du câble fourni (ou en option) avec le véhicule, ou à l’aide d’un boîtier mural.

Ou recharger votre voiture électrique gratuitement ? Voici une liste non exhaustive d’emplacements avec des terminaux gratuits :

  • Magasins LIDL dans toute la France.
  • Les signes de Leroy Merlin.
  • La plupart des E….
  • Stations U et magasins Super U.
  • De nombreux magasins Intermarché
  • Centres commerciaux comme le centre commercial EDEN 2.
  • Quelques cinémas.

Quel est le prix d’une Fiat Punto ?

Quel est le prix d'une Fiat Punto ?

La Fiat Punto commercialisée en France de 1993 à 2019 était déclinée en 37 modèles et 1 428 versions. Punto est disponible en 3 styles de carrosserie : Cabriolet, Company, Sedan. Les véhicules coûtent de 650 € à 16 270 €, le prix moyen étant de 3 133 €.

Quel est le prix d’une Fiat neuve ? Prix ​​de 14 735 € à 20 990 €

Quelle est la voiture Fiat la moins chère ?

La Fiat Panda, citadine plus petite et mieux équipée, coûte 11 790 € dans sa nouvelle série limitée « Cool » équipée de la climatisation ou d’un système audio bluetooth à quatre haut-parleurs.