Séries et jeux vidéo, les conseils de ce coach de l’Eure pour progresser en anglais

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

Ancienne traductrice devenue aujourd’hui formatrice, Anne-Charlotte Rouleau, à Lieurey (Eure) milite pour revoir la méthode d’enseignement de l’anglais à l’école.

Par Stéphane Fouilleul

Publié le 12 août 22 à 8:46

Des études internationales le montrent régulièrement. Contrairement à nos voisins européens, la France a la réputation d’être un mauvais élève en anglais. En 2018, un rapport remis au ministère de l’Éducation nationale indiquait que seuls 21 % des élèves de 3e avaient un bon niveau en anglais. Alors comment augmenter ce pourcentage ? A Lieurey (Eure), Anne-Charlotte Rouleau est convaincue qu’il faut revoir « les méthodes dépassées enseignées par l’Education nationale ».

Atelier d’anglais

Atelier d’anglais

L’anglais est une matière pas comme les autres.

Selon elle, si le niveau d’apprentissage de l’anglais est si bas, « c’est parce qu’à l’école, on enseigne l’anglais comme l’histoire-géographie ou les sciences. L’anglais n’est pas une matière comme les autres », explique cette ancienne traductrice anglaise qui, depuis juillet 2017, a créé sa société o’beinglish.

Regarder des séries

Regarder des séries

Elle propose des cours particuliers d’anglais pour enfants et adultes, axés principalement sur la compréhension et l’expression orales. « Je suis un formateur certifié Cambridge, avec dix ans d’expérience dans la formation », précise celui qui organise un atelier d’anglais du lundi 22 août au vendredi 26 août 2022 à Lieurey, pour les jeunes de 13 à 17 ans, pour préparer pour le début de l’année scolaire.

Pour Anne-Charlotte Rouleau, le problème ne vient pas des professeurs : « Difficile de parler avec 30 élèves par classe. Mais de nombreuses méthodes d’apprentissage de l’Éducation nationale reposent le plus souvent sur l’écrit et non sur la pratique orale de la langue. Bien sûr, elle ne nie pas que les règles grammaticales, la syntaxe ou la connaissance des verbes irréguliers soient indispensables. Mais selon elle, rien ne remplace l’expression orale. « J’ai des lycéens qui me disent qu’ils passent leurs cours à recopier ce que le professeur écrit au tableau », s’interroge le formateur.

Alors que propose-t-elle ? Quitte à choquer certains professeurs archaïques, elle affirme que le meilleur moyen de progresser dans la langue de Shakespeare est de regarder des séries télévisées britanniques sous-titrées en anglais.

Livres et jeux vidéo

Livres et jeux vidéo

Je recommande de regarder une série pendant 10 à 15 minutes chaque jour. On peut commencer par des séries familiales pas trop difficiles que l’on retrouve sur Netflix comme Virgin River, Spinning out, The Stranger…, mais aussi Marvel sur Disney+.

Le formateur incite même les ados fans de jeux vidéo à choisir ceux qui ne sont pas traduits en français. « C’est une opportunité pour les parents de négocier avec leur enfant un temps d’écran supplémentaire. Sans oublier la lecture de livres traduits en anglais, quel que soit le genre littéraire, la difficulté… Bref, vous l’avez compris, l’important est de s’immerger dans la langue anglaise. Anne-Charlotte le promet. Au bout de quelques mois, les progrès se feront sentir. « Les résultats peuvent être spectaculaires. »

Enfin, pour ceux qui en ont la possibilité, un séjour linguistique de plusieurs mois dans un pays anglophone est aussi un très bon moyen d’améliorer votre pratique orale de l’anglais.

Contact : Organisme de formation o’beinglish d’Anne-Charlotte Rouleau. Cours particuliers enfants et adultes (en ligne depuis la crise sanitaire) Plus d’informations sur le site https://www.obeinglish.com/ A noter que du lundi 22 août au vendredi 26 août, de 11h à 13h, elle organise un Atelier d’anglais pour collégiens (13-17 ans) chez elle à Lieurey. Groupe de 9 élèves maximum. Prix ​​: 150 euros. Renseignements et réservation au 06 10 38 36 70.

Comment ajouter de l’eau dans une piscine ?

Comment ajouter de l'eau dans une piscine ?

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre L’Éveil de Pont-Audemer dans la rubrique Mes actualités. En un clic, après inscription, vous retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques préférées.

Utilisez simplement un tuyau d’arrosage pour remplir votre piscine. Si vous souhaitez accélérer cette étape, pensez à utiliser plusieurs tuyaux connectés à des connecteurs différents. Vous pouvez estimer le temps nécessaire au remplissage de la vasque en tenant compte de son volume et du débit d’eau du robinet.

Comment ajouter eau dans piscine ?

Comment remplir une piscine gratuitement ? Vous pouvez remplir votre piscine avec un tuyau d’arrosage (si vous utilisez l’eau du robinet ou de pluie) ou avec une pompe spéciale (si vous utilisez l’eau d’un puits). Attention, en revanche, il est totalement interdit de remplir votre piscine de bouches d’incendie !

Quels sont les restrictions d’eau en Vendée ?

Quels sont les restrictions d'eau en Vendée ?

Pour accélérer le remplissage et si possible, n’hésitez pas à utiliser deux ou trois tuyaux reliés à des robinets différents. Arrêtez de remplir lorsque l’eau atteint la hauteur souhaitée. Attention s’il y a un ou plusieurs skimmer(s), cette ligne d’eau ne doit pas les recouvrir.

Les principales mesures sont l’interdiction totale de tous les prélèvements d’eau à l’exception de l’arrosage des potagers et de l’irrigation localisée, qui restent autorisées entre 20 heures et 5 heures. et 8h. Le remplissage des lacs de chasse est interdit dans le marais breton et dans le marais poitevin.

Puis-je remplir ma piscine en Vendée ?

Quelles sont les restrictions d’eau ? Arrosage de votre jardin En cas de service en alerte, il est interdit d’arroser vos plantes et votre jardin entre 11h et 18h. En seuils d’alerte et de crise élevés, l’arrosage des pelouses et massifs est alors totalement interdit, pour les particuliers, les entreprises et les collectivités.