Smic, pass santé, points index fonctionnaires, livret A, LEP… tout cela a changé au 1er août

Début août, de bonnes nouvelles attendent les Français face à une inflation galopante. Aperçu des mises à jour à venir.

Comme chaque nouveau mois, Midi Libre résume ce qui change pour les Français. Au 1er août, en raison de l’inflation, de nombreuses réévaluations sont attendues. C’est tout à propos de ça.

Augmentation de certains salaires

Augmentation de certains salaires

Une bonne nouvelle pour les salariés avec le Smic, qui est rehaussé pour la quatrième fois en moins d’un an. Le code du travail prévoit une revalorisation automatique du salaire minimum croissant intersectoriel l’année où l’indice des prix à la consommation augmente de plus de 2 % par rapport à l’indice pris en compte pour la détermination du dernier montant du salaire minimum.

Comme le souligne Ouest-France, cette revalorisation de 2,01 % porte le salaire minimum mensuel à 1 329,06 euros net pour un travail à temps plein, soit un salaire horaire de 8,76 euros.

Pour les fonctionnaires, le point d’indice est surestimé. Nos confrères rappellent que la valorisation de 3,5% a été décidée par décret. Il entrera en vigueur rétroactivement au 1er juillet 2022 et bénéficiera à 5,6 millions de personnes.

Retraites et « prime Macron »

Une augmentation de 4% des pensions de base est en vigueur depuis juillet. Mais après paiement, comme d’habitude le mois suivant, cette pension majorée devrait être versée le 9 août.

Instituée en 2019 en pleine crise des gilets jaunes, la « prime Macron » est triplée du 1er août au 31 décembre. Il s’agit d’une prime unique versée par les entreprises, exonérée d’impôt sur le revenu et de cotisations et cotisations sociales, pour les salariés dont les revenus sont inférieurs à trois fois le salaire minimum. Son plafond a été triplé, atteignant 6 000 € pour les entreprises ayant un accord d’intéressement ou de moins de cinquante salariés, et 3 000 € pour les autres.

L’allocation de rentrée scolaire attendue courant août

L'allocation de rentrée scolaire attendue courant août

En raison de l’inflation, l’allocation de rentrée scolaire sera également augmentée de 4 %. Elle concerne plus de 3 millions de familles soumises à des contrôles fonciers et permet :

Comme le précise le Livret de famille, il sera versé le mercredi 17 août.

Côté fiscalité, si plus que nécessaire est retenu à la source, vous pouvez demander le remboursement de votre trop-perçu à partir du 2 août.

L’épargne prend de la valeur

L'épargne prend de la valeur

Dans les canalisations, la revalorisation du taux du Livret A à 2 % au 1er août a été confirmée par le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire le 14 juillet dans Le Parisien.

Ce dernier a également poursuivi en soulignant que « le taux d’épargne populaire (LEP) passera de 2,2% à 4,6% ».

Comme le rappelle Moneyvox, la brochure Développement Durable et Solidaire (LDDS) suit la courbe du Livret A et passe également de 1% à 2%. Nos confrères précisent que « si chaque banque est libre de fixer la rémunération de son livre jeune, celle-ci doit être au moins égale à la rémunération du Livret A », soit 2% au 1er août.

Pour les autres taux actuellement en vigueur, Moneyvox rappelle que le Livre Bleu du Crédit Mutuel est de 2%, le Compte Epargne Logement (CEL) est de 1,25% brut et le Compte Epargne Entreprise (LEE) est de 1,5% brut.

La fin de l’état d’urgence sanitaire

La fin de l'état d'urgence sanitaire

Le 1er août marque également la fin de l’urgence sanitaire. Les mesures de restriction de la vie quotidienne envisagées par ces derniers – laissez-passer sanitaire, obligation de masquage, isolement cellulaire, couvre-feu… – ne peuvent être rétablies. Comme le souligne Ouest-France, la fin du conseil scientifique est également à noter.

Dans le cadre de la nouvelle loi sanitaire, le gouvernement pourra, en cas de nouvelle variante inquiétante, ne pas exiger de laissez-passer sanitaire (vaccins compris) à la frontière française, mais un « simple » test négatif, rappelle TF1 Info.

Mesure qui s’applique également aux voyageurs voyageant entre l’outre-mer et la France métropolitaine. Le gouvernement pourra instaurer ce bilan de santé par décret pendant deux mois, au lieu du mois initialement prévu par le Sénat. De plus, un vote du Parlement sera nécessaire.

Accueil Administration Smic, pass santé, points index fonctionnaires, livret A, LEP... tout cela a...