Ventes de véhicules : éléments à prendre en compte

Photo of author
Written By Charlotte Sander

Nos rédacteurs sont là pour vous apporter toutes les réponses à vos questions d'actualité

Vendre une voiture nécessite une organisation assez stricte. Lorsque vous souhaitez revendre votre voiture, il s’agit avant tout d’obtenir le meilleur prix possible. Pour y parvenir, il est nécessaire de considérer certains éléments afin de bien vendre votre véhicule. Calculer la valeur de votre voiture, vérifier son état général et connaître les documents à fournir sont des éléments importants.

Estimez la valeur de votre véhicule

Estimez la valeur de votre véhicule

Pour réussir à vendre un véhicule, la première étape consiste à estimer sa valeur. À cette fin, nous nous concentrerons sur l’évaluation de l’industrie automobile. Que vous soyez un professionnel, un particulier ou un assureur, vous êtes appelé à l’utiliser. L’évaluation de l’automobile sera plus importante lors du calcul du prix de vente ou de reprise d’un véhicule.

A cet effet, le prix sera indiqué dans l’estimation de la voiture estimée en fonction de l’état général de la voiture et des modifications qu’elle pourra subir. La moindre erreur, petite ou grande, peut faire chuter la valeur des probabilités initiales. D’autre part, la valeur de chaque voiture diminue au fil du temps. En général, les modèles populaires sont validés plus rapidement que les autres.

Lors du calcul de la valeur d’une voiture, vous devez tenir compte d’éléments tels que :

Lorsque vous faites estimer rapidement votre voiture, vous augmentez vos chances de la vendre rapidement et au juste prix.

Évaluez l’état général de votre voiture

Évaluez l’état général de votre voiture

Vous devez faire tout ce qu’il faut pour présenter un véhicule propre à l’intérieur et à l’extérieur. Pour ce faire, vous devez faire une inspection générale de la voiture. Cela vous permettra d’examiner la carrosserie, l’état du moteur et les pneus. Tous les éléments du véhicule doivent ensuite être minutieusement testés : ceintures de sécurité, pédales, climatisation, essuie-glaces, etc.

Il faut également vérifier que le numéro de châssis inscrit sur la carrosserie est le même que celui figurant sur le certificat d’immatriculation. Pensez également à vérifier s’il n’est pas archivé. N’oubliez pas non plus d’ouvrir le capot pour vérifier s’il y a des traces de peinture écaillée sur les accessoires.

Si vous trouvez des pièces endommagées après le contrôle, vous pouvez vous rendre en magasin de pièces automobiles pour vous procurer des pièces détachées d’occasion à moindre coût. N’hésitez pas à changer certains accessoires, comme les tapis, les housses et les sièges. Cela rendra votre voiture plus jeune et augmentera sa valeur.

Les documents à renseigner pour vendre votre véhicule

Les documents à renseigner pour vendre votre véhicule

Avant la transaction de vente de l’automobile, vous devez fournir certains documents à l’acheteur.

La carte grise ou le certificat d’immatriculation

Lors de la vente d’un véhicule, la carte grise ou le certificat d’immatriculation doit être remis à l’acheteur. Pour ce faire, il doit comporter la mention « vendue » ou « cédée », suivie de la date de vente et de la signature du vendeur. Au lieu de cela, l’acheteur devra soumettre une nouvelle demande d’enregistrement en ligne. Un document marqué « vendu » servira de certificat d’immatriculation temporaire jusqu’à ce qu’une nouvelle carte soit disponible.

La formulation de la citation est importante. Cela empêchera, en cas d’infraction de la part de l’acheteur, la réponse de ses actes. S’il s’agit d’une carte grise avec coupon détachable, il suffit de remplir le coupon et de le remettre à l’acheteur. Il sert également de document temporaire.

Le contrôle technique

Si votre véhicule a plus de 4 ans, il est obligatoire de présenter un document justifiant le contrôle technique datant de moins de 6 mois. Ce document permettra à votre acquéreur de prendre connaissance du certificat d’immatriculation. Dans le cadre de la vente de voiture à un professionnel, vous pouvez vous passer de l’obligation de contrôle technique.

Les factures d’entretien et de réparation réalisées

Bien que ce ne soit pas obligatoire, l’acheteur est parfaitement en droit de vous le demander. Par précaution, il est donc conseillé de procéder à la collecte avant la vente. Ces factures renseignent sur les différents entretiens effectués sur votre voiture depuis son achat, ainsi que sur les éventuelles réparations. Vous pouvez également donner le carnet d’entretien à l’acheteur, surtout s’il est encore sous garantie. Il comprend plusieurs dimensions du fabricant.

Le certificat de situation administrative

Ce document permet de démontrer que le véhicule n’est pas mis en fourrière, mais aussi qu’il n’y a pas d’opposition au transfert de la carte grise. Même si ce n’est pas obligatoire, c’est recommandé. Comme l’acheteur peut vous le demander, le privilège ou le certificat d’état administratif doit être retiré. Reçu automatiquement après la commande. Pour être valable, il doit être daté de moins de 15 jours avant la vente.

Le vendeur d’un véhicule neuf ou d’occasion n’a rien à retenir de la carte grise. Une fois le contrat de vente signé et le transfert effectué, le certificat d’immatriculation est notifié à l’acquéreur. Cependant, le vendeur doit remplir le coupon détachable en bas.

Qui garde la carte grise lors de la vente d’un véhicule ?

Qui garde la carte grise lors de la vente d'un véhicule ?

Avec le nouveau système mis en place par l’ANTS, l’acheteur est obligé de conserver l’ancienne carte grise du véhicule pendant une durée de 5 ans, à compter de la date d’achat du véhicule. Passé ce délai de 5 ans, l’ancienne carte grise peut être détruite.

Qui refuse la carte grise ? La carte grise ne peut être cochée qu’une seule fois par le propriétaire qui vend le véhicule. Cependant, il peut également se référer à la signature et au cachet d’un professionnel qui a acheté le véhicule, d’un particulier ou d’un autre professionnel.

Qui doit envoyer la carte grise Barree à la préfecture ?

Lors de la vente d’un véhicule, le vendeur doit fournir à l’acheteur une carte grise dûment barrée et signée. En fait, c’est un document qui vérifie le transfert de propriété, que l’acheteur doit conserver, car il sera utile lors du processus d’enregistrement.

Où envoyer le certificat de cession après la vente ?

Où envoyer le certificat de cession après la vente ?

L’ancien propriétaire du véhicule vendu, donné ou mis au rebut peut transmettre l’attestation de cession au ministère de l’Intérieur via le site Internet de l’Agence nationale des titres de sécurité (ANTS), organisme public sous la tutelle du ministère de l’Intérieur, dont le réseau . les services sont disponibles 24h/24…

Comment déclarer la vente d’un véhicule à la préfecture de l’ANTS ? Pour effectuer cette déclaration en ligne, vous devez : créer votre compte ANTS ou vous connecter à FranceConnect ; Sélectionnez la procédure « Vendre ou donner votre véhicule » ; Soumettez les pièces justificatives pertinentes à votre statut au format numérique.