L’histoire de la maison Anne Frank

Pour remémorer les souvenir de ses clandestins, la maison Anne Frank à Amsterdam a été transformée en un musé qui illustre leur vécu. Mais pour quelle raison avons-nous effectué un tel travail ? Pour qu’en cette période tourmentée, la nouvelle génération ne puisse pas omettre ce qui s’est passé. Pour en savoir davantage sur l’histoire de la maison Anne Frank, poursuivez votre lecture.

L’histoire de la maison Anne Frank

Anne Frank figure parmi ces millions de Juifs ayant subi des persécutions au cours de la Seconde Guerre mondiale. En lisant son journal, on peut découvrir ses réflexions, rédigées dans une langue limpide et simple, et connaître les circonstances ayant marqué la période entre juillet 1942 et août 1944.

Après la mise en place du réseau anti-juif de Hitler, les membres de la famille Frank ont essayé de se réfugier à l’arrière de la résidence appartenant au père d’Anne. Très vite, quatre nouvelles personnes sont venues les rejoindre dans l’entrepôt.

Dans la journée, les clandestins ont dû faire preuve de silence pour s’occuper. Ils lisent, apprennent ou s’occupent des corvées ménagères. À leurs yeux, la période la plus périlleuse de la journée était comprise entre 8 h 30 et 9 h, quand les ouvriers de l’entrepôt sont partis à leur travail et que personne ne peut éveiller quiconque à leur attention.

En effet, quand les agents de protection se présentaient au bureau à 9 heures, les clandestins pouvaient, entre autres, utiliser les toilettes. Vers midi, quand les employés de l’entrepôt rentraient chez eux pour déjeuner, les passagers clandestins ont pu se relaxer.

Un surveillant ou un ou plusieurs de ceux-ci passaient les voir, mangeaient avec eux et leur communiquaient les dernières nouvelles. Ensuite, tout le monde devait reprendre ses occupations, aussi discrètement que possible. Au bout d’un peu plus de deux ans, ils ont été dénoncés et la famille fut envoyée dans un camp de prisonniers. Le père d’Anne, Otto Frank, représente le seul à avoir survécu.

Visite de la maison Anne Frank

Se rendre à la Maison Anne Frank et se familiariser avec l’histoire de la population juive au cours de la Seconde Guerre mondiale constituent des événements à ne pas manquer à Amsterdam. Il est dès lors possible de commander des tickets pour des circuits guidés qui comprennent à la fois la visite du quartier juif et de la maison d’Anne Frank.

Quelques visites organisées sur place permettent de réaliser des visites guidées historiques à bicyclette comprenant la Maison Anne Frank, ainsi que le Musée Van Gogh et les principaux sites touristiques de la capitale.

Dans le quartier du Jordaan, la maison d’Anne Frank a été aménagée en musée en 1957 pour rendre hommage au passé clandestin de la famille Frank au moment de la prise du pouvoir par les nazis en 1940.

La maison est demeurée inchangée après que les nazis ont procédé en août 1944 à son arrestation. Elle reçoit la visite exclusive de plus d’un million de touristes par an. Le musée fait appel aux dernières technologies audiovisuelles pour illustrer la vie des réfugiés.

Que visiter aux alentours de la maison Anne Frank ?

Parmi les lieux intéressants à visiter aux alentours de la maison Anne Frank, on cite :

  • L’église Westerkerk qui fut inaugurée en 1631, a été dessinée par Hendrick de Keysere dans un style qui rappelle la Renaissance néerlandaise. Ce qui signifie que nous retrouvons des traits verticaux et gothiques et un grand usage de la brique et des pierres. Elle demeure la plus vaste assemblée évangélique des Pays-Bas ;

  • Au sein des établissements Simon Lévelt Koffie and Thee, il est possible de découvrir une sélection de thés et une palette de cafés venant du monde entier. Cette boutique réalise la plupart de ses produits directement auprès des producteurs locaux ;

  • Des allées intimistes, des boîtes à fleurs en face des maisons, des cafés chaleureux et des boutiques, etc.

Accueil Voyage Amsterdam L'histoire de la maison Anne Frank