Vitamine D : bébé frôle la mort par surdose, sa mère témoigne

« 10 000 UI » pour une goutte de Sunday Natural

"10 000 UI" pour une goutte de Sunday Natural

Le couple a décidé de ne pas prendre ZymaD, car leur fils de six mois était intolérant à ce médicament à base de vitamine D qui lui a causé des coliques à la maternité. Sur les conseils du professionnel de santé, ils ont acheté Sunday Natural, un complément alimentaire, sur Internet. Selon le quotidien Le Parisien, Alicia et son compagnon ne savaient pas que ce produit faisait une overdose. Sur l’étiquette, il était bien ordonné que la dose de « 10 000 UI » corresponde à une goutte et ne se gâte pas, mais cette précision était écrite en allemand.

Après avoir reçu le complément alimentaire surdosé, les parents l’ont donné à leur enfant. Après quelques jours, ils ont découvert que leur enfant avait cessé de prendre du poids et avait du mal à rentrer dans son estomac. Cependant, il est resté souriant. Quelque temps plus tard, Alicia, sa mère, a eu un mauvais pressentiment. « On s’est dit, stop, il y a quelque chose qui ne va pas, il faut qu’on aille aux urgences », raconte-t-elle au quotidien.

« On a failli tuer notre bébé »

Une fois à l’hôpital, les pratiquants ont dit au couple que leur fils avait un problème cardiaque et une néphrocalcinose, qui est la présence de dépôts de calcium dans le parenchyme (tissu fonctionnel) des reins. Des soignants ont suggéré qu’un surdosage en vitamine D était à l’origine de ces troubles. Ils ont décidé de placer l’enfant en soins intensifs et de le soigner pendant deux semaines. Maintenant, son enfant va mieux.

« Si vous le dites froidement, vous pensez que nous devons tuer notre enfant. Cette perspective est d’autant plus pour moi que je me sens coupable », a déclaré Alicia. Après cet incident, la maman veut mettre en garde les jeunes parents contre les dangers d’un surdosage. Elle leur conseille d’être prudents lorsqu’ils complètent leurs nourrissons avec de la vitamine D. « C’est mon deuxième enfant, mon père est médecin, on fait attention à tout. Et on se met sous complément alimentaire ? Si ça nous arrive, ça peut arriver à tout le monde », dit-elle.

Quel fruit ne pas donner au bébé ?

Quel fruit ne pas donner au bébé ?

Certains fruits et légumes Évitez les fruits exotiques comme les kiwis ou les mangues par exemple : ils sont très allergisants avant un an. Autre type de fruit à éviter de donner à un enfant : les noix, si elles ne sont pas coupées ou transformées en beurre.

Quel légume est interdit aux enfants ? Légumes La plupart des légumes peuvent être offerts aux enfants lors de la diversification à condition qu’ils soient cuits et mélangés. Mais il faut éviter de commencer par ceux qui ont un goût prononcé ou ceux qui sont difficiles à digérer : poivrons, salsifis, choux feuillus, céleri, petits pois, navets, poireaux verts.

Quel aliment ne pas donner à un bébé ?

Quels aliments sont interdits ou à éviter chez les enfants de moins de 1 an lors de la diversification alimentaire ?

  • Mon chéri. …
  • Lait de vache. …
  • Jus de fruits. …
  • Fruits de mer et coquillages. …
  • Des noisettes. …
  • Le sel. …
  • Le poisson. …
  • Légumes crus.

Quand commencer la grignoteuse ?

Quand commencer la grignoteuse ?

Le grignoteur de tétines est parfait dès 4 mois et pendant la période de diversification alimentaire. Sa forme unique permet d’insérer des aliments (fruits, légumes, biscuits) en toute sécurité pour que votre petit blond puisse facilement goûter de nouveaux aliments.

Comment utiliser la grignoteuse pour bébé ? Un grignoteur est un thé grignoteur de fruits. C’est une tétine en silicone avec de petits trous. Vous pouvez y mettre des morceaux de fruits et les donner à votre enfant. Votre bébé le prendra en bouche et pourra le mastiquer pour obtenir du jus de fruit.

Quel fruit dans grignoteuse ?

☀ Qu’est-ce qu’on peut y mettre ? Les fruits ou légumes juteux comme la pêche, l’abricot, la pomme, la poire, la clémentine, le melon, la banane sont les meilleurs – Légumes cuits très tendres comme les carottes, les courgettes…

Accueil Parents Vitamine D : bébé frôle la mort par surdose, sa mère témoigne