Voiture solaire : la « Sion » prévue pour fin 2023

Conçu par la start-up allemande Sono Motors, le monospace compact couvert de cellules photovoltaïques baptisé Sion sera bientôt assemblé en Finlande.

Conçu par la start-up allemande Sono Motors, le monospace compact couvert de cellules photovoltaïques baptisé Sion sera bientôt assemblé en Finlande.

Après des années de développement, Sono Motors construit actuellement une flotte de tests et prévoit de démarrer la production l’année prochaine chez un constructeur finlandais, Valmet.

112 kilomètres d’autonomie solaire moyenne par semaine

Avec son corps noir, recouvert de 456 cellules photovoltaïques, et son autonomie de 305 kilomètres, le Sion promet de rassembler suffisamment d’énergie chaque semaine pour parcourir 112 kilomètres en moyenne. Il intègre également le système « Vehicle-to-Grid », qui permet à sa batterie de restituer de l’électricité au réseau ou à une autre voiture. Avec ses 4,47 m de long et une batterie moyenne de 54 kWh, le Sion s’adresse aux familles mais aussi aux flottes en libre-service.

À partir de 25 000 euros

Sono Motors a enregistré 19 000 réservations avec un acompte moyen de 2 225 euros, ce qui a financé le développement du modèle. Son prix définitif est annoncé à 25 000 euros. La jeune marque prévoit d’en produire plus de 250 000 dans les sept prochaines années. Le petit constructeur compte également vendre sa technologie solaire à d’autres, comme le groupe français de remorques frigorifiques Chéreau, et a dévoilé lundi un système de « retrofit » solaire, qui permet d’ajouter des panneaux aux bus pour limiter la consommation d’électricité. .

Lightyear et Aptera s’apprêtent aussi à prendre la lumière

Comme Sono Motors, certaines start-up, mais aussi des géants de l’automobile comme Toyota ont commencé à installer des panneaux solaires sur leurs nouvelles voitures électriques, promettant un peu plus d’autonomie. Dutch Lightyear lancera son modèle « O » fin 2022, avec une autonomie de 625 kilomètres et un prix très élevé, avant une version économique qui pourrait affronter la Sion dès 2024-2025. La start-up californienne Aptera compte 25 000 précommandes pour son premier modèle prévu en 2023, un petit trois-roues et deux places. Selon les versions, facturée entre 26 000 et 46 000 dollars, elle affiche entre 400 et 1 600 kilomètres d’autonomie.

Je souscris

Contenu Points illimités

Vous lisez : Voiture solaire : la « Sion » attendue fin 2023

Accueil Auto / Moto Voiture solaire : la « Sion » prévue pour fin 2023